National (27e journée)

Football : Rodez, TOURSjours plus près de la Ligue 2

Abonnés
  • Un doublé de Ugo Bonnet et un penalty de Florian David, ici félicité par ses partenaires, ont donné la victoire aux Ruthénois.
    Un doublé de Ugo Bonnet et un penalty de Florian David, ici félicité par ses partenaires, ont donné la victoire aux Ruthénois. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Avec son costume de patron, le Rodez Aveyron football a enregistré une nouvelle victoire jeudi soir aux dépens de Tours (3-0). La Ligue 2 est toute proche.

IM-PER-TUR-BA-BLES. Inâretables. Tout simplement hors de portée ! Les Ruthénois ont ajouté un 17e succès à leur magnifique bilan, hier soir aux dépens de Tours, 3-0. Une cinquième victoire en six matches, consécutive au nul (1-1) obtenu à Villefranche la semaine précédente. La Ligue 2 se rapproche donc toujours plus pour des Aveyronnais qui comptent deux points d’avance sur Chambly en tête du National, et onze sur le nouveau troisième et potentiel barragiste, Laval, vainqueur hier, a contrario des Manceaux qui reculent donc d’un cran.

Bonnet-David, la preuve par neuf

Devant 4 000 personnes, mais pas forcément très bruyantes hier, la bande à Laurent Peyrelade a réalisé une nouvelle performance de haut vol. Montrant, une nouvelle fois, qui est le patron.

Pourtant, comme dans le Rhône une semaine plutôt, après une ouverture du score précoce cette fois via le pied de Bonnet sur un centre de Ramon, les Rouergats ont baissé de pied. Au point de laisser la balle aux hommes de Michel Estevan. Bien que bataillant pour leur maintien, ces derniers en faisaient plutôt bon usage, se montrant intéressants dans le jeu, mais pas dans la finition.

Comme à son habitude, Bardy - redevenu capitaine avec la mise sur le banc (ménagé) de Sanaia - et les siens faisaient le dos rond. Ce qui ne les a pas empêchés de faire passer quelques sueurs froides à tout Paul-Lignon, notamment juste avant la pause (lire plus bas).

Mais il écrit que ce Raf-là surfe vers un destin qui s’écrit en lettres d’or. Et après un petit quart d’heure en deuxième période, Bonnet and Co pont appuyé sur l’accélérateur. D’abord grâce à la patte d’un Ramon très précieux hier soir qui envoyait une merveille d’ouverture dans le dos de la défense et croisée pour David. L’attaquant était grossièrement stoppé par le bras par Glombard. La double peine était logique : penalty et carton rouge. Le buteur maison ne se fait pas prier pour transformer et redevenir meilleur buteur de l’équipe avec neuf réalisations, juste derrière le premier buteur de la soirée qui l’avait quelques minutes plutôt, rejoint à huit.

Sauf que la fin de la partie était totalement à l’avantage des sang et or, Bonnet y allait de son doublé suite à un centre en retrait de Guerbert décalé par Mellot.

La paire ruthénoise prouvant là une nouvelle fois sa valeur, alors même que Bonnet aurait pu atteindre la barre des dix buts s’il s’était montré encore plus réaliste sur la reprise d’un ballon sans contrôle de près à deux minutes du terme.
Pas de quoi gâcher la fête. Ni même évidemment contrarier les rêves fous d’accession qui deviennent, journée après journée, un peu plus réalité. Imperturbables. Inâretables. Tout simplement hors de portée ! Ces Ruthénois-là écrivent l’histoire. Celle d’un club, d’une ville, d’un département qui ne se demandent plus s’ils exulteront en fin de saison, mais simplement quand.

Ils ont dit

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez : On a été embêté par le 3-5-2 de Tours. On a manqué de justesse technique. Mais en seconde, on se sentait mieux, plus serein. En ce moment, on a de la chance, celle du leader. Et il faut en profiter.

Michel Estevan, entraîneur de Tours : J’attends de revoir le premier but car on me dit qu’il y a hors jeu de deux mètres. Si c’est le cas, c’est un scandale. Ensuite, sur le penalty, il y a faute certes, et double sanction… On est des bons clients… ça met les nerfs, car quand les joueurs mettent tout en l’air en quelques secondes, c’est frustrant. Désormais, Rodez en Ligue 2, ça semble certain.
 

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

79000 €

EXCLUSIVITE !!!Belles prestations et décoration contemporaine pour ce T2 co[...]

11000 €

Rodez - Bourran - Place de parking couverte au sein d'une résidence récente[...]

543 €

L'APPARTEMENT SE COMPOSE D'UN HALL D'ENTREE AVEC PLACARD DE RANGEMENT, D'UN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir