Conseil municipal

Decazeville : des investissements tous azimuts

  • Les élus de la majorité ont fait bloc autour du maire François Marty.
    Les élus de la majorité ont fait bloc autour du maire François Marty. DDM -
Publié le / Modifié le S'abonner

La section investissement du budget 2019 est en progression de 93 % par apport au précédent.

Moment fort de la collectivité, le vote du budget a mobilisé la majeure partie des débats entre élus majoritaires et opposants qui sont restés campés sur leurs positions avec quatre abstentions.

Au grand écran, tactile pour l’occasion, Véronique Dessales, l’adjointe aux finances, a aligné chiffres et graphiques : sur le fonctionnement des services fixé à 8 059 153 € pour 2019 (+ 4 % par rapport à 2018), puis sur les investissements, 6 127 664 € pour 2019, qui bondissent de près du double (+ 93 %) par rapport à l’an passé.

Des efforts d’investissement qui se portent principalement sur le chantier de la rue Cayrade (2,5 M€) et sur la rénovation de la piscine (1,1 M €).

Un budget qualifié par la grande argentière comme "prudent dans le fonctionnement et ambitieux dans l’investissement".

Avant de soumettre le budget au vote, François Marty, le maire, a rappelé les "trois piliers de la mandature qui ont mobilisé toute notre énergie : l’attractivité du territoire, la jeunesse et l’économie, malgré des coupes sombres dans les dotations de l’État, nous aurons investi 11 M € en six ans, et nous aurions fait davantage si nous n’avions pas trouvé 8 M€ de dettes lors de notre arrivée aux affaires". Par ailleurs, sur le budget annexe de la restauration municipale, "nous avons stoppé la spirale négative avec un volume (NDLR : 122 744 repas) réorienté à la hausse, mais toujours insuffisant pour équilibrer un budget toujours déficitaire", ajoute Véronique Dessales. Un bilan critiqué par l’opposition : sur les travaux de la rue Cayrade, "pourquoi ne pas avoir sectorisé ce chantier pour atténuer les difficultés causées aux commerçants ?", a questionné Jean-Pierre Vaur.

Avant de mettre en exergue "la dégradation des conditions de travail du personnel communal, l’affaiblissement du tissu associatif, l’érosion démographique que vous dénonciez par le passé mais qui se poursuit aujourd’hui".

Baisse de la fiscalité : « Un signal fort »

Un petit point de fiscalité en moins sur la feuille d’impôts fonciers de 2019, dont le taux de 28,69 % baissera à 27,69 %, mais un signe fort envoyé aux propriétaires et investisseurs qui mettront (un peu) moins la main à la poche. Pour le maire, « malgré une fiscalité stable depuis le début de notre mandature, nous détenons le triste record de la ville championne de l’Aveyron en terme de cherté de la taxe foncière sur les propriétés bâties, c’est une hérésie ». Pour leur part, les taux appliqués aux taxes d’habitation (14,21 %) et sur le foncier non bâti (119,92 %) restent inchangés. Dans les rangs de l’opposition, les termes de « saupoudrage, affichage ou effet d’annonce » ont fusé à l’annonce de cette mesure pourtant votée à l’unanimité. Et ce malgré le constat de Jean-Louis Calmettes, « on se prive de 73 000 € qu’il faudra trouver ailleurs ». Réponse du maire : « On fera des économies, et puis les habitants jugeront ».

L'immobilier à Decazeville

34000 €

A VENDRE- Centre-ville IMMEUBLE de rapport à rénoverRDC:Local commercial en[...]

100000 €

A VENDRE DECAZEVILLE,11% de rendement locatif brut, idéal investisseur. loy[...]

56500 €

Decazeville Maison avec deux T3 de 50m² au rez de jardin et 1er étage et po[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir