Initiatives

Le livre et la lecture seront favorisés dans le Villefranchois

  • Lors du dernier conseil communautaire, Pierre Costes s’est fait un ardent avocat de la lecture.
    Lors du dernier conseil communautaire, Pierre Costes s’est fait un ardent avocat de la lecture. DDM- GUY LABRO / DDM- GUY LABRO
Publié le / Modifié le S'abonner

La communauté de communes s’engage dans la mise en place d’un Contrat Territoire Lecture.
 

À l’entrée en sixième, un élève sur deux ne sait pas lire." Un constat inquiétant dressé par Pierre Costes, vice-président de la communauté de communes. "Un problème prégnant qui justifie l’action de la communauté de communes", ajoute l’élu.

Le Grand Villefranchois, aujourd’hui Ouest Aveyron communauté, a fait de l’accès au livre et à la lecture l’une de ses priorités culturelles. La collectivité a décidé de s’engager dans un Contrat Territoire Lecture (CTL). Elle ne part pas de rien, avec le groupement, existant, de bibliothèques, constitué autour de la médiathèque de La Fouillade. Cette dernière mène des actions régulières en direction des publics les plus éloignés de la lecture et garantit une présence, par le biais de partenariats, d’animations, ou d’actions de proximité dans l’ensemble des communes de l’ancienne communauté de communes du canton de Najac. Mais cette politique d’animation de lecture publique ne concernait qu’une partie du territoire.

Les Contrats Territoire Lecture sont des dispositifs de partenariat entre l’État et les collectivités territoriales, issus des quatorze propositions pour le développement de la lecture présentées en 2010 par le ministre de la Culture d’alors. Ils sont signés pour trois ans, l’État apportant un concours financier, à hauteur de 20 000 € par an, pour le recrutement d’un chargé de mission "Livre et lecture publique". Ce chef de projet doit piloter l’émergence et la mise en œuvre des actions.

Trois objectifs principaux ont été définis pour ce Contrat de lecture villefranchois. D’abord, favoriser le développement de la lecture publique, l’accessibilité des bibliothèques aux personnes éloignées du livre et de la lecture en proposant aux habitants la création d’un réseau intercommunal de bibliothèques de proximité et la création de médiathèques ou bibliothèques têtes de réseau. Le futur pôle culturel de Villefranche pourrait être cette tête de réseau. Une médiathèque doit aussi voir le jour à Villeneuve. Par contre, le bibliobus du département qui sillonnait les routes aveyronnaises est appelé à disparaître.

Autres buts visés par le CTL : développer le numérique et accompagner les projets futurs en intégrant la dimension intercommunautaire.

L’échéancier prévisionnel du CTL fixe trois phases : diagnostic des enjeux (2019-2020), définition des propositions d’action, élaboration d’une politique de développement de la lecture publique (2020-2021) et évaluation des actions.

"La communauté de communes n’apprendra pas à lire, mais elle peut instiller le goût de la lecture", a conclu Pierre Costes, en présentant le dossier lors du dernier conseil communautaire. Tous les élus en sont convaincus, la délibération soumise au vote étant approuvée à l’unanimité.

 

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

324 €

A LOUER JOLI APPARTEMENT EN CENTRE VILLE - SEJOUR AVEC COIN CUISINE - 1 CHA[...]

67000 €

Proche du centre à ville à pied, appartement T1 bis de 38.9m² situé au 1er[...]

109000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir