Tour de france (10e étape / saint-flour -Albi)

Une étape promise aux sprinteurs mais d’abord vallonnée

Abonnés
  • Les deux difficultés répertoriées le long des quelque 115 km parcourus par le Tour en Aveyron sont classées en 3e catégorie.
    Les deux difficultés répertoriées le long des quelque 115 km parcourus par le Tour en Aveyron sont classées en 3e catégorie. Jean-Louis Bories - Jean-Louis Bories
  • Le profil de la 10é étape.
    Le profil de la 10é étape. Repro CPA - Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Alors que les sprinteurs devraient être à la fête dans le centre-ville d’Albi lors de l’arrivée, cette 10e étape présente un profil moins plat dans sa première partie. Mais surtout descendant. Où sera ainsi l’intérêt sportif en Aveyron ?

"Qui s’imposera dans cette étape ? Un sprinteur ou un baroudeur ? La question mérite vraiment d’être posée. En tout cas, les coureurs passeront une partie de la journée au-delà des 1 000 mètres d’altitude sur des bosses qui rendront délicates les tentatives de contrôle serré de l’échappée. " Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, a beau ménager le suspense, on ne voit vraiment pas comment cette 10e étape peut échapper à un sprint massif – et à ses spécialistes, les Sagan, Matthews, Kristoff, Viviani… – dans les rues du centre-ville d’Albi peu avant 18 heures ce lundi. Pour autant, les Aveyronnais pourraient voir la course s’animer à certains endroits avant l’arrivée finale.

Sprint intermédiaire et deux côtes de 3e catégorie

D’abord lors du sprint intermédiaire, positionné à La Primaube, sur l’avenue de Rodez, après le giratoire de la Boissonnade. Là, les coureurs à la chasse aux points (pour le maillot vert) pourraient bien s’expliquer sur un profil montant. À moins que l’échappée du jour n’ait déjà subtilisé un quelconque intérêt à cette bagarre entre "grosses cuisses".

Deux difficultés sont également répertoriées le long des quelque 115 bornes parcourues par le Tour en Aveyron. Les deux classées en 3e catégorie. La Côte d’Espalion et celle de La Malric. Pas de quoi néanmoins s’attendre à une explication entre grimpeurs, évidemment. Les 5,2 km à 4,9 % de la première et 3,6 km à 4,7 % de la seconde seront ainsi facilement avalées par le peloton. Celle qui verra la Grande Boucle quitter le département pourrait néanmoins être un tremplin pour une arrivée un peu moins ficelée qu’attendue. De quoi y conférer un vrai intérêt.

Aurélien Parayre
L'immobilier à Rodez

179000 €

RODEZ - Quartier Cardaillac - Maison de type 5 avec terrasse, jardin clos e[...]

774 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Magnifiques prestations dan[...]

135000 €

A vendre Rodez, T4 traversant de 93 m², composé d'une cuisine équipée sépar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir