Votre été

La Dame blanche veille toujours sur le château de Belcastel…

  • La Dame blanche veille toujours sur Belcastel…
    La Dame blanche veille toujours sur Belcastel… Mathieu Roualdés - Mathieu Roualdés
  • La Dame blanche veille toujours sur Belcastel…
    La Dame blanche veille toujours sur Belcastel… Mathieu Roualdés - Mathieu Roualdés
  • La Dame blanche veille toujours sur Belcastel…
    La Dame blanche veille toujours sur Belcastel… Mathieu Roualdés - Mathieu Roualdés
Publié le / Modifié le S'abonner

Depuis plusieurs siècles, la forteresse médiévale surplombant l’un des Plus beaux villages de France serait hantée par une Dame Blanche… Une légende dont la propriétaire actuelle, Heidi Leigh, aime se faire l’écho.

Ce n’est un secret pour personne : les châteaux de France et de Navarre sont des lieux chargés d’histoire… et d’histoires. Belcastel n’échappe pas à la règle. Depuis de longues années, le bien vit au rythme d’une légende, celle de la Dame Blanche. L’actuelle propriétaire, Heidi Leigh, connaît parfaitement l’histoire. La New-Yorkaise adore en sourire avec ses hôtes d’ailleurs. "Vous savez, j’ai vécu des années à New-York ! Alors, plus rien ne m’étonne et je crois en tout… Je pourrais croiser un homme vert dans ce château que cela ne me surprendrait pas", confie-t-elle. Avant d’avouer "ressentir la présence" de la fameuse Dame blanche "depuis des années". Et elle n’est pas la seule !

Car quelques années avant elle, dans les années 1970, l’un des plus célèbres propriétaires du château de Belcastel, l’architecte Fernand Pouillon, s’était lui également fait l’écho de cette légende… En disant même avoir entendu la fameuse Dame blanche à plusieurs reprises à l’heure de trouver son sommeil ! Et lui également n’est pas un cas isolé.

Depuis des siècles, la dite Dame blanche hanterait la forteresse médiévale surplombant l’un des Plus beaux villages de France. Et notamment ses propriétaires de sexe masculin… Tous, quasiment sans exception, disent avoir entendu une voix féminine les appeler par leurs prénoms à la nuit tombée. L’œuvre de la Dame blanche ? Sans nul doute selon la légende.

Le spectre du fantôme Cécile

Pour comprendre, il faut remonter au XVe siècle et à l’an 1488 précisément. Le château de Belcastel est alors la propriété du seigneur Alzias de Saunhac. Il y vit paisiblement avec sa femme, Cécile. Mais au retour d’un long voyage, le seigneur retrouve son épouse dans le lit conjugal avec un autre homme. Déshonoré, le mari ne digère pas la scène et entre dans une colère froide. Alors que l’amant prend la poudre d’escampette, il s’empare de son épouse et la jette du dernier étage du donjon ! Elle ne survivra pas à cette chute. Rongé par le chagrin, le seigneur mourra quelques semaines plus tard…

La Dame blanche veille toujours sur Belcastel…
La Dame blanche veille toujours sur Belcastel… - Mathieu Roualdés

Les "signes" d’Heidi

Depuis toutes ces années et ce drame, le village a l’habitude de dire que Cécile hanterait toujours le château. Et serait l’incarnation de la Dame blanche… Par vengeance, elle inviterait tous les propriétaires du château à l’infidélité en les appelant par leurs prénoms. Fernand Pouillon fut l’un de ceux-là. D’autres avancent même avoir déjà aperçu une jeune femme blonde, au teint pâle et à l’allure frêle, errait dans le château. Alors, mythe ou réalité ? Plusieurs médiums ont été invités à Belcastel pour livrer leurs versions des faits. Deux d’entre eux ont affirmé que le corps d’une femme reposait sur les hauteurs du jardin suspendu. Il pourrait être celui de Cécile. Quant à dire si son âme, voire son fantôme (!), se promènerait dans le château… Heidi Leigh y croit.

Cette légende lui a été contée par plusieurs habitants du village, à son arrivée en 2004. Depuis, "les signes" de cette étrange présence ne cessent de se multiplier à en croire la propriétaire qui se plaît à raconter, et à mimer, de nombreuses anecdotes. "À chaque fois que je dois partir du château pour plusieurs jours, je perds quelque chose : des clés, mes papiers, un document important, explique-t-elle. Dernièrement, je marchais tranquillement pour fermer les chambres. Et, d’un coup, j’ai tombé les clés. Elles sont parties sous un radiateur où il était impossible de les récupérer ! C’est fou ! J’ai vraiment l’impression que cette présence ne souhaite pas me voir partir d’ici."

Tableau, sculpture

Quelques années après son arrivée au château, la propriétaire américaine, ancienne galeriste outre-Atlantique, n’a d’ailleurs pas hésité à faire appel à des amis artistes pour représenter cette fameuse Dame blanche. Le peintre américain, Daniel Merriam a relevé le défi en réalisant un tableau en 2009. Ce dernier s’affiche aujourd’hui sur les murs de la chambre d’hôte de la forteresse médiévale (voir ci-dessus). Cette même année, un autre artiste passionné par cette histoire, Casimir Ferrer, s’est également fendu d’une sculpture de la Dame blanche, remise à la mairie du village. Actuellement, la propriétaire du château et son équipe se penchent sur de vieux écrits pour retracer l’histoire exacte de cette légende. Histoire surtout de la faire perdurer.

Et bien d’autres légendes…

Outre le spectre de la Dame blanche, le château de Belcastel abrite bien d’autres légendes depuis la nuit des temps. En commençant par la présence d’un trésor caché dans un tunnel secret reliant la forteresse à la tour de garde du fort Lourdou, sur la rive opposée de l’Aveyron. Ce trésor aurait été dissimulé par Guillaume II de Saunhac, propriétaire du château au XIIIe siècle, au retour des Croisades, septième du nom. Depuis, personne n’a pu y mettre la main dessus. En revanche, le guide historique du château indique que Fernand Pouillon aurait trouvé "l’entrée d’un tunnel étroit qui partait du mur arrière de la prison". Malheureusement, l’architecte n’a pu poursuivre ses recherches avant son décès en 1986. L’architecte est également à l’origine d’une autre célèbre histoire du château avec la découverte de deux squelettes dans la chapelle de la demeure. L’identité de ces derniers n’a toujours pas été formellement dévoilée.

Côté pratique

Comment s’y rendre : le village de Belcastel, classé parmi les Plus beaux villages de France, est situé à mi-chemin entre Villefranche-de-Rouergue et Rodez (20 km Ouest de Rodez). Il dispose de cinq parcs de stationnement d’une capacité totale de 172 places payantes. Pour se rendre au château, suivre les panneaux.

Visites : le château et ses galeries sont ouverts tous les jours du 31 mars au 11 novembre de 10 à 19 heures.

Prix : 8 €, tarif général ; 5 €, enfants de 4 à 17 ans ; 6 €, groupes de plus de 12 personnes ; 7 €, groupes avec un guide.

Durée moyenne de la visite : 60 minutes.

Dormir au château : une chambre d’hôte est ouverte de mars à novembre. Elle vous transportera dans un véritable conte de fées au cœur même d’une tour du château, dans une suite à deux étages. Pour s’offrir une nuit et un petit-déjeuner dans ce cadre d’un autre temps, comptez entre 150 et 210 €.

Mathieu Roualdés
L'immobilier à Belcastel

54500 €

Secteur BELCASTEL, grange/étable d'environ 100 m² au sol sur deux niveaux, [...]

Toutes les annonces immobilières de Belcastel
Réagir