Culture et Loisirs

Millau : fossiles et minéraux pour attirer la foule

Abonnés
  • Deux cent cinquante  exposants français et étrangers sont attendus sur le week-end.
    Deux cent cinquante exposants français et étrangers sont attendus sur le week-end. Archives / Archives
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La 48e bourse a lieu ce week-end au parc de la Victoire.

C’est un rendez-vous incontournable pour les passionnés comme pour les curieux. La 48e édition de la bourse dédiée aux minéraux et aux fossiles se tiendra les 20 et 21 juillet au parc de la Victoire de 9 heures à 19 heures le samedi, et jusqu’à 18 heures le dimanche. Créé au départ par le club de géologie de Millau, l’évènement perdure depuis 22 ans grâce aux 14 bénévoles de l’association Krystalion. "Cette bourse me faisait rêver étant petite, explique Marie-Louise Navarro, membre de l’organisation. Millau est idéalement placée dans le golf des Causses." À tel point que cette bourse, avec ses 250 exposants et ses quelque 3 000 visiteurs en moyenne, peut se targuer d’être la deuxième de France, derrière Sainte-Marie-aux-Mines (68).

Les professionnels comme les amateurs vont exposer leurs trouvailles et les proposer à la vente pour tous les budgets ; l’organisation a également monté une exposition sur "les minéraux des Malines", grâce à des collectionneurs privés connus dans le milieu. Depuis l’an dernier, un artiste de Saint-Georges-de-Luzençon viendra "croquer" sur ses feuilles les plus belles pièces. Julien Lebocey, rédacteur pour la revue Le Règne Minéral sera également présent pour ce week-end "de rencontre et d’échanges autour d’une passion commune".

Entrée à 3 €, gratuit pour les moins de 14 ans.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

540 €

T3 centre ville - A deux pas du Mandarous, appartement T3 traversant de 75 [...]

530 €

Grand T2 centre ville au calme et bien ajouré - Situé en centre ville, bel [...]

255 €

STUDIO - Boulevard de l'Ayrolle - En location, notre agence JMB IMMOBILIER,[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir