Economie

Viviez : la filiale lorraine du propriétaire de SAM Technologie placée en redressement

Abonnés
  • Yun Xu, patron de Jinjiang Industrie Europe.
    Yun Xu, patron de Jinjiang Industrie Europe.
Publié le / Modifié le S'abonner

Lundi, le tribunal de commerce de Foix (Ariège) a constaté l’état de cessation des paiements de Jinjiang FVM, ancienne société du groupe Arche qui avait été reprise en même temps que SAM.

Le tribunal de commerce de Foix a constaté ce lundi l’état de cessation des paiements de Jinjiang FVM de Villers-la-Montagne.

Cette société (ex- FVM technologies) avait été reprise par le groupe Jinjiang Industrie Europe (dont le siège est en Ariège) en décembre 2017, en même temps que la sociétés viviézoise Sam Technologies, les deux entreprises faisant alors partie du groupe Arche.

Depuis la reprise, la société lorraine (qui comme Jinjiang Sam fabrique des carters de boîtes de vitesses pour l’industrie automobile, principalement pour Renault) attendait la mise en œuvre d’un lourd plan social prévoyant le départ de 120 personnes sur 160.

En mai, un plan de sauvegarde avait été évoqué, mais c’est bien un redressement judiciaire qui a été prononcé lundi par le tribunal de commerce de Foix.

Ralph Blindauer, avocat des représentants du personnel de FVM, joint au téléphone, indique "nous avons eu des difficultés à obtenir des informations de la direction dont la gestion est à nos yeux opaque".

Des machines obsolètes démontées à Jinjiang Sam à Viviez

Cette mise en redressement peut-elle impacter les autres entreprises du groupe dont Jinjiang Sam ? Pour l’heure, Jinjiang Sam s’apprête à fermer ses portes le mois d’août pour les congés annuels. Selon nos informations, des machines obsolètes sont en cours de démontage et d’enlèvement, en interne et par une société extérieure.

De nouvelles machines, théoriquement prévues par le plan d’investissement de dix-sept millions d’euros sur trois ans qui avait été annoncé lors de la reprise de Sam, arriveront-elles bientôt ?

La baisse d’activité, également prévue pour 2019, est avérée, avec aussi une baisse du personnel via le non-recours à l’intérim, les effectifs se cantonnant désormais aux titulaires, au nombre de 420 actuellement. Il va sans dire que dans le contexte agité que traversent Renault et la filière diesel, les négociations entre Jinjiang et Renault ne sont sans doute pas simples. Les choses seront peut-être plus claires à la rentrée.

Sollicité pour s’exprimer sur le redressement de Jinjiang FVM et les perspectives économiques de Jinjiang SAM, le président de Jinjiang Industries Europe, Yun Xu, indique qu’il ne pourra répondre que la semaine prochaine.

DDM
L'immobilier à Decazeville

106000 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

55000 €

A VENDRE-Grand appartement de Type 3 d'environ 90m2 ,traversant, avec bal[...]

69500 €

A VENDRE-spacieux appartement T3 traversant de 100m2 avec cave et balcon.gr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir