Traitement des déchets

Decazeville : le projet Solena sur les rails

Abonnés
  • Les élus communautaires ont fait bloc dans les délibérations votées à l’unanimité.
    Les élus communautaires ont fait bloc dans les délibérations votées à l’unanimité. Repro CP / Repro CP
  • Les opposants au projet Solena ont manifesté leurs inquiétudes en arborant des panneaux lors du conseil communautaire.
    Les opposants au projet Solena ont manifesté leurs inquiétudes en arborant des panneaux lors du conseil communautaire. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Malgré une opposition qui ne désarme pas, le conseil a validé mardi soir une étape de plus en faveur de ce projet.

C’est face à un groupe d’une quinzaine de personnes constitué de membres de l’Adeba (Association de défense de l’environnement du Bassin et alentours), eux mêmes sous surveillance des forces de police, que les élus communautaires ont fait bloc en déroulant un ordre du jour unanimement validé par l’assemblée.

En évoquant le résultat favorable de l’enquête publique sur la poursuite du stockage des déchets dangereux à Montplaisir, ainsi que les nouvelles dispositions du plan local d’urbanisme de Viviez, Jean-Louis Denoit, le vice-président en charge de l’habitat et de l’urbanisme à souligné, "ce projet de traitement et de stockage des déchets dangereux à Montplaisir présente clairement un intérêt général".

Toute aussi sensible, la procédure de déclaration de projet en faveur de la création d’un pôle multi-filières de valorisation et de traitement de déchets non dangereux sur d’anciens terrains d’Umicore, le projet Solena, a été mise sur table. Pour Jean-Louis Denoit, "l’objectif est d’adapter les PLU d’Aubin et de Viviez à ce projet, afin d’autoriser la construction d’une usine de traitement des déchets sur le site de Dunet, à Viviez, de stocker les déchets ultimes sur le site du Mas, à Aubin et Viviez, et enfin d’extraire de l’argile à Cérons-Ruffies". À cet effet, la révision des PLU d’Aubin et de Viviez, de même que la demande d’exploitation de Solena, feront prochainement l’objet d’une enquête publique. En exprimant ses "réticences" quant à l’implantation de ce projet et sur son approche environnementale, Francis Mazars a déclaré, "attendre l’enquête publique" pour manifester ses craintes.

Création d’un Point info seniors

Assurer l’accueil, l’information, et l’orientation des seniors pour les accompagner afin de garantir leurs droits et leur autonomie, tels sont les enjeux liés à la création d’un Point info seniors dans le Bassin.

Un projet soutenu par une convention de trois ans établie avec le Département.

Un animateur de cette structure sera recruté pour une ouverture d’au moins 5 jours par semaine prévue en février 2020.

Reste à trouver des locaux qui seront affectés au Point info seniors.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

60500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Proche Lycée,Hôpital ,belle bâtisse d'environ 180 m2 h[...]

55000 €

A VENDRE-Grand appartement de Type 3 d'environ 90m2 ,traversant, avec bal[...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir