Culture et Loisirs

Une audition de fin de stage de haut niveau

  • Béatrice Guillermin en compagnie de ses élèves.
    Béatrice Guillermin en compagnie de ses élèves.
Publié le / Modifié le S'abonner

La dizaine d’élèves de la master classe de Béatrice Guillermin, en stage depuis le 20 juillet ont donné une superbe audition le 27 juillet, en l’église de Sénergues.

En présence d’une cinquantaine d’auditeurs, dont le maire et son épouse et de son adjoint à la culture, Béatrice Guillermin a tenu à saluer l’investissement des élèves qui ont pu étudier idéalement, dans une magnifique bulle grâce à d’excellentes conditions de travail réunies. Ces élèves qui ont entre 6 et 15 ans de pratique de l’instrument sont venues se perfectionner soit individuellement soit collectivement.

C’est Éloïse, de Strasbourg, qui a ouvert l’audition avec une jolie pièce de John Thomas, Les adieux du Ménestrel aux accents mélancoliques avec de superbes harmoniques. Joséphine, de Paris, a présenté avec talent une composition très technique d’un harpiste du 19e Nédermann. Puis Pauline, de Paris également, a interprété brillamment une Danse Orientale de Khatchatourian, un morceau court, rapide et très rythmé. Maïté, en provenance de Suisse, avec brio, a joué un monument du répertoire de la harpe, en l’occurrence les premier et deuxième mouvements de la sonate de Paul Hindemith, réputée comme l’une des pièces les plus difficiles.

En duo, Eloïse et Louise, ont joué trois petites valses de Granados, puis Chloé de Belgique et Joséphine ont, elles aussi interprété avec talent une sonate pour flûte et clavecin, de Jean-Sébastien Bach, transposée pour deux harpes. Autre duo avec Pauline et Cécile avec un adagio, du compositeur français, de Boisvallée.

Pour terminer, ce qui a été plus un véritable concert qu’une audition, un quatuor inédit de harpes avec Cécile, Chloé, Louise et Manon. Elles ont merveilleusement interprété une Berceuse de Gabriel Fauré, que la belle acoustique de l’église a superbement restituée.

En conclusion Béatrice Guillermin a tenu à remercier M. Rançon pour le prêt de harpes qui a facilité le déroulement du stage. "Le stage s’est déroulé dans des conditions idéales, grâce à l’accueil du Domaine de Sénos et à la municipalité qui a prêté plusieurs salles pour les répétitions. Nous sommes conscients d’avoir d’excellentes conditions de travail et la chance aussi de pouvoir bénéficier de l’accès à l’église pour notre concert de fin de stage" concluait Béatrice Guillermin.

Sous les applaudissements nourris du public le quatuor a rejoué la superbe Berceuse de Fauré à nouveau applaudie très chaleureusement.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Sénergues

119000 €

Maison de Type 4 d'une surface de 95m² avec terrasse et grand garage surplo[...]

55000 €

Situé sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, dans un joli bourg, à [...]

119000 €

Jolie maison de 90 m2 sur un terrain clos de 600 m2 située dans un lotissem[...]

Toutes les annonces immobilières de Sénergues
Réagir