Polémique

Villefranche : pas encore installé que déjà le jet d’eau fait controverse

Abonnés
  • Si décriés, les jets d’eau de la place Notre-Dame font pourtant la joie des enfants.
    Si décriés, les jets d’eau de la place Notre-Dame font pourtant la joie des enfants. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Le jet d’eau permanent qui devrait être installé fin août sur la rivière provoque de vives réactions.
 

Ce soir et demain, un spectacle aquatique son et lumière devrait enchanter les spectateurs sur les berges de la bastide. Le maire, Serge Roques, a souhaité organiser un tel événement afin de mettre en valeur le capital "eau" de la ville. Mais le premier édile ne compte pas s’arrêter là et a annoncé, d’ores et déjà, à la fin du mois, l’installation d’un jet d’eau permanent d’une vingtaine de mètres de hauteur, sur l’Aveyron, au niveau de la place Saint-Jean. Une "attraction rafraîchissante" supplémentaire et bien "nécessaire", pour le maire, en cette "période de réchauffement climatique".

"Jouet du maire"

Suite à cette déclaration, les réactions, parfois virulentes, ne se sont pas fait attendre. À l’image des propos de l’association Les Irréductibles du Villefranchois [qui] font part de leur stupeur et de leur incompréhension à l’annonce "de cette nouvelle aberrante et irréfléchie du conseil municipal d’installer un jet d’eau permanent sur la mare que constitue l’Aveyron". Les trois coprésidents de l’association, Claudine Lieutard, Joël Causse et François Janodet, s’érigent contre "le nouveau jouet du maire […] aux frais des contribuables". Ils dénoncent également les "jets d’eau de la place Notre-Dame qui ont déjà coûté 700 000 €". "Faux", répond le maire, "les 700 000 € concernaient l’aménagement intégral de la place et actuellement les enfants sont très contents de pouvoir bénéficier de ces jets d’eau l’été". Pour le jet d’eau permanent qui va bientôt s’élever au-dessus de l’Aveyron, Serge Roques parle d’un budget de 9 000 € et d’environ 5 000 € pour les deux soirées de spectacle aquatique son et lumière. "De toute façon, Les Irréductibles du Villefranchois sont contre toutes les réalisations alors que celle-ci fait partie de l’embellissement de la ville". Et ce dernier de comparer Villefranche avec Albi qui voit aussi des aménagements réalisés autour de l’eau. "Toutes les villes font ça et nous, nous avons l’opportunité d’avoir la rivière qui passe au cœur de la ville. Après la promenade le long des berges de l’Aveyron, cela rentre dans l’aménagement progressif des abords de notre ville. L’espace public est tellement rare dans notre ville si concentrée que c’est bien d’en augmenter l’agrément pour les habitants". "Mais ce projet s’inscrit-il dans l’action Cœur de ville dont on attend encore le diagnostic ?", se demandent les Irréductibles.

Et d’ajouter que "les citoyens ne sont pas informés de l’avancée de différents projets plus importants pour une bastide qui se meurt toute l’année alors qu’un nouveau gadget va être mis à l’honneur". Et de conclure : "La ville brûle mais un grand jet d’eau va arroser la rivière". Le débat est ouvert…

GDM
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

420000 €

Propriété de charme et de caractère, maison bourgeoise de 1905 de près de 3[...]

278000 €

Emplacement de 1ier choix sur l'axe VILLEFRANCHE / MONTAUBAN pour ce local[...]

152000 €

A deux pas du centre ville, Place Fontanges, appartement T3 * 3° étage,trav[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir