Expositions

Le peintre Guy Sounillac met l’Aubrac en lumière

  • Guy Sounillac devant un triptyque à Sainte-Geneviève.
    Guy Sounillac devant un triptyque à Sainte-Geneviève. oc / oc
Publié le / Modifié le S'abonner

Le fondateur du Pont des Arts a pris ses quartiers d’été à Sainte-Geneviève pour exposer ses toiles qui rendent hommage au plateau.

Avec un père artisan peintre, il est tombé dans le pot (de peinture avec ses odeurs) comme le nez dans le ruisseau des Boraldes avec ses couleurs. Et c’est ni la faute à Voltaire ni à Rousseau ! "Je peins l’Aubrac pour sa beauté, à toute heure, en toutes saisons, pour sa lumière. C’est la nature qui fait le boulot, je ne suis qu’un simple observateur", confie Guy Sounillac. Mais fin observateur. Il faut voir ses toiles impressionnistes sur l’Aubrac, actuellement exposées au-dessus de la mairie de Sainte-Geneviève-sur-Argence, pour s’en rendre compte.

Un hymne à la nature

Né à Figeac, Guy Sounillac est arrivé sur le piton ruthénois au mitan des années soixante et fut l’un des fondateurs du Pont des Arts à Marcillac comme des Amis de Soulages. Un temple à lui tout seul en somme. Ce contemplatif a usé du temps pour pratiquer différentes pratiques picturales pour trouver son style. Du pointillisme pour souligner les détails, du travail au couteau pour épurer, Guy Sounillac ne s’interdit rien. Il peint avec les images qui saisissent son regard comme son esprit. Ce que la nature inspire. Immortalisant l’instant volé en photo, il met son cœur à l’ouvrage dans son atelier de Cougousse pour donner vie à ses toiles. Ce n’est pas un hasard s’il a travaillé avec le photographe Maurice Subervie pour proposer un parallèle entre le pixel et la peinture. Crépuscule, triptyque d’hiver ou d’automne, draille, jonquilles, les tableaux sont dépouillés pour symboliser la beauté car Guy Sounillac respire la nature. Et il profite de son exposition à Sainte-Geneviève-sur-Argence pour souligner l’élan culturel du plateau avec l’émergence du parc naturel régional de l’Aubrac. "Il y a une volonté de développer le volet culturel, c’est séduisant". Séduisant. Émouvant. À l’image de ses toiles comme un hymne à la nature. Un reflet de la beauté. Avec ses contrastes. Car il ne peut y avoir de lumière sans ombre. Guy Sounillac y pêche la vie.

Exposition visible jusqu’au 2 septembre en mairie de Sainte-Geneviève-sur-Argence.
Olivier Courtil
L'immobilier à Argences En Aubrac

169000 €

Grande maison de 175 m2 environ de type 5 sur une parcelle de 700 m2. D'imp[...]

54000 €

Venez découvrir ce corps de ferme situé entre Cantoin et Sainte Geneviève s[...]

69500 €

Située dans un hameau à 2kms de Sainte Geneviève sur Argence, maison en pie[...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir