Sociéte

Coiffeurs justes : Sylvie Baldet participe à cette démarche de valorisation des cheveux

  • Sylvie Baldet (à droite)et ses coiffeuses,ici, Aurélie ,stockent les cheveux dans des sacs spécifiques.
    Sylvie Baldet (à droite)et ses coiffeuses,ici, Aurélie ,stockent les cheveux dans des sacs spécifiques.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

En France, entre 3 000 et 4 000 tonnes, soit 50 000 à 70 000 mètres carrés de cheveux sont ramassés chaque année dans les salons de coiffure, cheveux qui sont détruits. Thierry Gras, gérant d’un salon de coiffure à Saint-Zacharie, en Provence, monte, en 2015, l’association "coiffeurs justes" afin de recycler cette matière première dans un but écologique. Située à Brignoles, elle permet à tous les acteurs du monde de la coiffure de s’inscrire dans une démarche de développement durable respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, ce sont 140 salons qui s’associent à ce projet en récupérant les cheveux coupés et en les stockant pour les recycler.

Deux salons du département ont adhéré à l’association dont Sylvie Baldet, installée à Olemps et qui récupérait déjà depuis deux ans les dons de cheveux pour deux associations : Solid’hair à qui elle envoie des mèches naturelles de 25 centimètres qui sont vendues ; les bénéfices servant à apporter une aide financière à des personnes à faibles ressources atteintes d’un cancer et nécessitant une perruque. L’association Fake hair don’t care pour sa part, recueille des dons de cheveux afin de créer des perruques qui seront proposées à la vente. Le prix de ces perruques est calculé en fonction du quotient familial de chaque personne. C’est grâce à une cliente que Sylvie entend parler des "Coiffeurs justes" au printemps : "Il y a peu d’information qui circule ; tout se fait par le bouche à oreille et c’est bien dommage que la profession ne soit pas au courant" regrette-t-elle. Les cheveux récupérés sont stockés dans des sacs spécifiques pouvant contenir les déchets de 220 coupes puis envoyés à l’association via Mondial relay. Cette matière organique sera ensuite utilisée dans de nombreux domaines : comme fertilisant en agriculture, comme isolant thermique ou phonique ou comme renforçateur de béton dans le bâtiment. Comme répulsif aussi : "De temps en temps on vient me demander quelques sacs de cheveux pour faire fuir des animaux nuisibles" souligne Sylvie. Elle constitue aussi un filtre dépolluant très efficace, notamment pour absorber les hydrocarbures, ou la crème solaire.

"Le cheveu étant lipophile il absorbe le gras, mais aussi le pétrole. Un kilo de cheveux peut pomper jusqu’à huit litres de pétrole" estime Thierry Gras. En le recyclant, il serait donc possible de créer des filtres absorbants pour nettoyer les eaux des hydrocarbures.

La ressource est énorme lorsqu’on sait qu’il existe plus de 85 000 salons de coiffure en France, une sensibilisation des professionnels est souhaitable et espérée par Sylvie qui aimerait des regroupements par secteurs pour récupérer les cheveux…

https ://coiffeurs-justes.com/ coiffure Libertif 0565686281

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Olemps

149000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Apparte[...]

67169 €

NOUVEAU A OLEMPS. RESIDENCE SERVICES SENIORS. Idéalement situé dans le cent[...]

134900 €

OLEMPS - T3 - Dans un lotissement récent venez découvrir ce bel appartement[...]

Toutes les annonces immobilières de Olemps
Réagir