Les derniers échos de la fête

  • Les derniers échos de la fête
    Les derniers échos de la fête
Publié le

Un des points forts de la fête de Laissac a été la bénédiction de la Croix de Boucays par le père Aurélien. Il faut dire que cette croix veille depuis plus d’un siècle sur le village. C’est un patrimoine affectif des Laissagais qui, l’été, guettent son illumination pour la voir. En effet, une première croix fut érigée sur le Puech Redon en souvenir d’une mission par deux frères franciscains. M. Durand de Maquefages avait fourni un beau châtaignier que travailla sur place Horacio Valenti. De 9 m de haut, elle tomba à la suite d’une tempête en janvier 1959.

En septembre de la même année, une 2e croix de 10,30 m fut dressée. Taillée dans un grand châtaignier, c’est le fils d’Horacio, Pierre, qui tailla cet arbre offert par M. Bach et érigée sur un socle en béton bâti par M. Campo, entrepreneur à Laissac. Elle fut bénie par le père Georges Lugans, bien connu des Laissaguais. Elle tomba à son tour début 1984.

En juillet 1984, Jacques Valenti tailla la nouvelle croix de 9 m de haut dans un châtaignier offert par M. Billot de Thouailles. L’entreprise Vézinet fabriqua des plaques en inox pour intensifier la lumière d’un éclairage au néon et c’est le père Cros qui lui donna sa bénédiction.

C’est donc la 4e croix qui vient d’être dressée le 5 août. Cette fois-ci, c’est dans un chêne (de la succession Lestrade) taillée par l’entreprise Lemouzy de Laissac. L’éclairage a été refait en régie et pris en charge par la mairie. Elle a reçu la bénédiction par le père Aurélien le dimanche 18 août, jour de la fête à Laissac. À cette occasion, plus de 200 personnes sont parties en randonnée depuis le centre administratif jusqu’à la Croix de Boucays alors qu’une centaine a fait le trajet en voiture et en covoiturage. Le Groupement Forestier de Boucays avait autorisé le dégagement des abords du site pour améliorer la visibilité ; ainsi, les nombreux participants ont retrouvé avec plaisir une vue magnifique de La Petite Reine des Causse lovée contre Palmas. La mairie a offert le pot de l’amitié tandis que des Laissagais se remémoraient les nombreux souvenirs vécus au pied de cette croix, comme par exemple l’envol d’une montgolfière exécuté par des sapeurs pompiers laissagais qui, hélas, ne sont plus.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

400000 €

En plein cœur de Laissac-Séverac L'église, venez découvrir cette propriété[...]

150000 €

Pour investissement, à vendre à Laissac petit immeuble de rapport.  il est [...]

249000 €

A 25 minutes de RODEZ, au centre de Laissac. Magnifique appartement neuf a[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?