Photographie

Émeline Delsaut, le rêve américain

  • Pendant que de nombreux curieux découvraient ses photographies, Émeline Delsaut se faisait prendreen photo devant ses œuvres.
    Pendant que de nombreux curieux découvraient ses photographies, Émeline Delsaut se faisait prendreen photo devant ses œuvres. Repro CPA / Repro CPA
  • Une séance photo avec un mannequin devant le mur de Wynwood.
    Une séance photo avec un mannequin devant le mur de Wynwood. Repro CPA / Repro CPA
  • Émeline Delsaut avec son époux Nicolas, le couple organisateur de l’exposition et deux artistes.
    Émeline Delsaut avec son époux Nicolas, le couple organisateur de l’exposition et deux artistes. Repro CPA / Repro CPA
  • Les demoiselles au Galion...
    Les demoiselles au Galion... Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

La photographe installée à Naucelle a fait forte impression à Miami.

Elle est descendue de son nuage, mais elle a toujours ce rêve américain dans un coin de la tête. Et, pour cause ! Il est prévu qu’elle retourne aux "States" car, après sa première aventure, visiblement "a star is born*".

Émeline Delsaut, responsable avec son époux Nicolas, du studio End, à Naucelle, avait été invitée aux États-Unis, et plus précisément à Miami, pour y présenter une vingtaine de ses œuvres sur le thème de l’esclavage (notre édition du 18 août). Le couple a ainsi passé une dizaine de jours en Floride, début décembre, où la photographe professionnelle avait accroché ses images aux cimaises de la salle Art and Africa au milieu de nombreux artistes. Pour l’anecdote, elle a d’ailleurs bien failli rester sur le tarmac puisque les douanes américaines ont poussé le zèle jusqu’à garder ses photos près de 48 heures… " Du coup, j’ai loupé le jour des ventes qui se tient la veille de l’ouverture de l’exposition, explique-t-elle. Mais, tout est ensuite rentré dans l’ordre ; un peintre a même enlevé des œuvres pour me laisser de la place ! "

Car, force est de reconnaître que son talent a tapé dans l’œil de nombreux curieux, à commencer par les organisateurs. " Imaginez, je débarque de Naucelle… Et je me retrouve dans un rendez-vous très prisé de la photographie. Les gens ont été à la fois surpris et très intéressés. Pour moi, c’est une sacrée expérience. " Qui ne va pas s’arrêter là d’ailleurs.

" L’agent artistique américain garde mes images. Elles vont se retrouver toujours à Miami mais dans une autre galerie en février, le mois de l’histoire des Noirs. Ensuite, elles feront le tour du pays. " Quant à Émeline Delsaut, elle n’a pas fini de traverser l’océan Atlantique.

* Une étoile est née
Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

72000 €

Au coeur de Naucelle et de toutes ses commodités ( médecins, super marchés,[...]

170000 €

Cette maison de type 3 se trouve sur un terrain constructible de 2970 m2 à [...]

97000 €

Naucelle à mi chemin entre Albi et Rodez, située en hyper centre, cette mai[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir