Des élections à la lorgnette

  • Jean-Eric Branaa.
    Jean-Eric Branaa.
Publié le , mis à jour

À l’invitation de l’Université des Savoirs Partagés, ce mardi, 7 janvier, à 18 h 30 au lycée Beauregard à Villefranche, Jean-Eric Branaa donnera une conférence sur "Les élections américaines" (entrée 7 €, adhérents : 4 €, jeunes et sans emploi : 2 €).

Jean-Eric Branaa est maître de conférences à Paris II Assas, chercheur au Centre Thucydide et chercheur associé à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques).

Ce spécialiste des États-Unis publie régulièrement des ouvrages sur la société et la politique américaines. Les derniers en date s’intitulent : "Et s’il gagnait encore ?" et "Jo Biden, le troisième mandat de Barak Obama". Jean-Eric Branaa fut, en 2016, l’un des rares politologues à voir venir la victoire de Trump. Et pour 2020 ? À peine un mois avant le début des primaires et des caucus, le conférencier décryptera le système électoral américain dans sa complexité, avec son calendrier immuable qui fait de l’élection à la présidence une course de fond parsemée d’obstacles qui se termine par un sprint final très violent et plein de surprises… L’auditoire comprendra par exemple pourquoi, pour la quatrième fois avec Trump en 2016, un président peut être élu, bien que minoritaire en nombre de suffrages exprimés. De même qu’en 2020, l’exaspération que ressent une majorité d’Américains contre le milliardaire new-yorkais ne fera pas forcément une majorité dans les urnes au très singulier système électoral. Jean-Eric Branaa montre que la victoire de Trump en 2016 a modifié le paysage politique.

Si un tel homme a pu arriver au poste suprême, tout est possible. Les candidatures se multiplient chez les Démocrates et la bataille interne sera féroce pour les départager. À côté des septuagénaires que Branaa nomme "les vieux de la vieille" et de "la relève" qui représente les minorités et la diversité, qui obtiendra l’investiture du Parti ? Et qui sera le mieux placé pour déloger l’hôte actuel de la Maison Blanche ?

Face à un président sortant caricaturé certes, mais hypermédiatisé, qui peut s’appuyer sur de bons résultats économiques, dont la popularité reste d’une stabilité inédite et pour qui "tous les clignotants sont au vert", le Parti Démocrate doit renoncer à diaboliser l’adversaire. Construire un programme qui réponde à l’attente générale et trouver un leader incontestable pour porter les idées – les idéaux – d’une Amérique diversifiée. La chance des Démocrates, c’est peut-être que l’électorat a changé depuis 2016. Il est plus féminin, plus instruit et surtout plus ouvert aux minorités.

Dans le trop-plein de candidatures qui va émerger des primaires ? Quel sera le ticket gagnant pour aller affronter l’actuel président ? Et s’il gagnait encore ? À quelques mois de la campagne officielle, cette conférence éclairera le système électoral américain et permettra de mieux comprendre les positions des deux grands partis qui vont s’affronter le mardi 3 novembre 2020. Quel est le pronostic de Jean-Eric Branaa, spécialiste de la vie politique outre-atlantique ? Pour le savoir, rendez-vous est donné ce mardi 7 janvier à 18 h 30, au lycée Beauregard.

LABRO Guy
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

299000 €

Situé en centre ville de Villefranche , Immeuble de rapport composé de 2 ma[...]

280000 €

A VENDRE - A 500 m de la Bastide, cette ancienne imprimerie du journal loca[...]

60000 €

Terrain constructible plat de 2201m², non viabilisé (tous les réseaux sont [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir