L’aéroport Rodez Aveyron continue à redresser le manche

  • En 2016, l’aéroport de Rodez avait touché le fond avec tout juste un peu plus de 70 000 passagers. Depuis, la fréquentation s’améliore d’année en année.
    En 2016, l’aéroport de Rodez avait touché le fond avec tout juste un peu plus de 70 000 passagers. Depuis, la fréquentation s’améliore d’année en année.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Près de 88 000 passagers ont été accueillis en 2019, soit une hausse de 8 % par rapport à 2018, en raison notamment de la réouverture de la ligne Rodez-Londres, par la compagnie low cost Ryanair.

Lentement mais sûrement, semble-t-il, l’aéroport Rodez-Aveyron continue à redresser le manche, comme en témoignent les chiffres de fréquentation de l’année 2019, avec une hausse de 8 % du nombre de passagers, qui confirme le renouveau amorcé ces dernières années, après une longue période de fortes turbulences.

En 2019, donc, la plateforme aéroportuaire aveyronnaise a accueilli près de 88 000 passagers. Ils étaient 81 162 en 2018, 78 364 en 2017 et 70 069 en 2016, année la plus négative en termes de fréquentation, alors même que la direction de l’aéroport avait engagé d’importants travaux de modernisation, avec l’objectif annoncé (mais peu réaliste) d’atteindre le cap des 300 000 passagers.

Une légère baisse sur la ligne Rodez-Paris

Cette nouvelle hausse de fréquentation est principalement due à la réouverture de la ligne Londres-Stanted avec la compagnie irlandaise low cost Ryanair. S’agissant toujours des vols internationaux avec les avions de Ryanair, la ligne sur Bruxelles (Charleroi) affiche une certaine stabilité, d’avril à octobre, alors que l’extension des vols sur Dublin en juin, juillet et août a permis de gagner des passagers, puisque cette liaison n’était assurée que durant deux mois l’été précédent. En 2019, les vols charters, au nombre de quatre, ont permis de transporter un peu plus de 750 passagers au départ de Rodez.

Les vols intérieurs en direction de Paris ont, à l’opposé, accusé une légère baisse de fréquentation de l’ordre de 2 % par rapport à l’année dernière.

Un résultat en retrait que la direction de l’aéroport ruthénois explique "par les nombreux délestages d’octobre, en raison des travaux à l’aéroport d’Orly, ainsi que par l’impact des mouvements de grève durant le mois de décembre ". Depuis trois ans, cette liaison aérienne d’aménagement du territoire, qui pose régulièrement des problèmes, tant au niveau des tarifs pratiqués que de la régularité des vols, était assurée par la petite compagnie britannique Eastern Airways. Dans le cadre du renouvellement de la délégation de service public, elle le sera, à partir de ce lundi 20 janvier, par la compagnie Amélia, dont l’Aveyronnais Alain Regourd est aux commandes.

Autant dire que passagers et responsables de l’aéroport risquent d’être encore plus exigeants qu’ils ne l’ont été avec les précédents opérateurs.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

591 €

APPARTEMENT AVEC CAVE ET GARAGE INDIVIDUEL CUISINE EQUIPEE OUVERTE SUR LE S[...]

294 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Grand studio secteur Faubou[...]

348 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement situé dans quar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir