Environnement

La protection des abeilles au programme

  • Les précieux conseils de Jean-Bernard Fayel.
    Les précieux conseils de Jean-Bernard Fayel.
Publié le / Modifié le S'abonner

À l’appel de Jean-Bernard Fayel, apiculteur à Sénergues, technicien sanitaire apicole au groupement de Défense sanitaire apicole de l’Aveyron (GDSA 12), une réunion s’est tenue à la menuiserie de Lardit, chez Jean-François Brousse.

Une quinzaine d’apiculteurs du secteur, venant aussi de Conques et de Mur-de-Barrez s’étaient déplacés pour assister à ce rassemblement.

Le sujet du jour "le varroa", ce minuscule acarien qui vit dans les ruches. Il s’accroche aux abeilles, entre dans les alvéoles et suce le sang des nymphes, transmet virus et maladies, etc. Comment le combattre ? Tel fut l’exposé de Jean-Bernard.

Il s’ensuivit de nombreuses explications. Et les personnes présentes toutes inquiètes, ont posé un tas de questions. Jean-Bernard leur a répondu et leur a donné différentes solutions afin de lutter contre ce destructeur. Il a insisté sur les soins à apporter, afin que chacun prenne conscience de se fléau. Il a confirmé que les apiculteurs qui dédaignent les traitements perdent leurs abeilles et voient se vider rapidement toutes leurs ruches. Plus d’abeilles, plus de... miel ! Après ces cours théoriques, place à la technique ! Toute l’assistance s’est alors dirigée vers le rucher, tout proche. En cette saison, les abeilles sont au repos et vu la fraîcheur, il est nécessaire de faire une visite rapide de la ruche. Aussi, c’est avec précaution puis vérification des réserves que les soins ont été apportés. Une deuxième intervention a suivi sur un rucher voisin où l’on a constaté la nécessité de nourrir. Ce qui sera fait, rapidement, par son propriétaire. Il faut savoir que l’année écoulée, la sécheresse a sévi et qu’à l’automne aucune floraison n’a permis aux abeilles de rentrer le nectar pour stocker leur provision hivernale.

Retour à la menuiserie afin de procéder aux conclusions. De ce fait, Jean-Bernard a recommandé d’être attentif et surtout de bien surveiller son cheptel. Une collation composée, comme il se doit, de pâtisseries (recettes confectionnées avec des produits provenant des abeilles) a clôturé cette cession, Un prochain rendez-vous aura lieu, au printemps, dans un autre rucher. Les apiculteurs concernés seront avisés.

Merci à Jean-Bernard pour sa disponibilité, son dévouement et de sa compétence qui ont profité à toute l’assistance.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

241800 €

Situé dans le centre ville d'Entraygues et en bordure de la Truyère, bel im[...]

40000 €

Dans le centre d'Entraygues, jolie maison à colombages sur 3 niveaux. Au ni[...]

169000 €

EXCLUSIVITE ! Située à 8 minutes d'ENTRAYGUES SUR TRUYERE, grande maison de[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir