Cinéma

"Cinécure passe à table !" : une ode lyrique à la gastronomie

Abonnés
  • Les petits venus voir Ratatouille, coiffés de leur toque.
    Les petits venus voir Ratatouille, coiffés de leur toque.
Publié le / Modifié le S'abonner

Organisé par Cinécure et Ciné pour Tous, Le festival de cinéma "Cinécure passe à table !" s’est achevé dimanche 9 février avec la projection du beau film d’Ang Lee Salé, sucré, ode lyrique et émouvante à l’amour filial et à la cuisine traditionnelle taïwanaise. L’année 2020 s’annonçant comme un excellent cru avec 253 entrées (contre 167 en 2019). Les films étaient présentés par Anne Guthuix, et par Laurence et Pascal Mollaret.

L’ouverture en fanfare avec le documentaire Entre les Bras a fait salle comble. Michel Bras ayant fait le beau cadeau de sa présence, accompagné de Paul Lacoste, le réalisateur du film. La discussion qui a suivi la séance a permis de confirmer l’attachement du chef étoilé à son territoire et à sa culture, qu’il combine à une curiosité toujours en éveil et à un goût de l’aventure.

Sylvie Lacan, de la librairie Pont Virgule à Espalion a présenté dans le cinéma des ouvrages consacrés à la cuisine, avec des livres de Michel Bras. Deux conseillers de la Drac Occitanie ont aussi eu le plaisir d’assister au festival. Marc Latané, conseiller pour le cinéma, l’audiovisuel et le multimédia ainsi que Pascal Andurand, conseiller action culturelle pour le Lot.

Le thème du festival "Coup d’œil sur les repas au cinéma" a permis aux spectateurs de revoir sur la toile, des films cultes avec de grands comédiens comme Louis de Funès, Belmondo et Gabin. Cinécure n’a pas oublié les enfants : Ratatouille a ravi grands et petits… coiffés de toques réalisées lors d’ateliers menés au centre social et à l’école publique d’Entraygues.

Après les films, le public du festival a été accueilli au local éphémère de Cinécure pour échanger sur les films projetés, réchauffé par les crêpes et les gâteaux confectionnés par les bénévoles (Suzette, Élisabeth et Jude) et accompagnés d’un vin chaud épicé. Le succès de cette édition d’hiver fait attendre avec impatience le festival d’été : Cinoche et Bidoche, troisième édition, "Homme et animal sauvage : partage de territoire". Séances en plein-air et ciné-concert en perspective ! Renseignements sur Cinécure12 (compte Instagram).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

210000 €

Nouveauté ! Sur les hauteurs d'Entraygues, maison de caractère avec environ[...]

85600 €

Sur les quais du Lot, à voir cette maison de type 5, des années 30, entière[...]

64800 €

A 7 km d'Entraygues sur Truyère, ensemble immobilier composé d'une bâtisse [...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir