L’école publique de Balsac porte désormais le nom de François Pons

  • Daniel Raynal et Patrick Gayrard entourant Monique Pons devant la plaque portant le nom de son père.
    Daniel Raynal et Patrick Gayrard entourant Monique Pons devant la plaque portant le nom de son père.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Vendredi 31 janvier était un jour particulier pour l’école publique de Balsac. En effet, elle venait de se voir attribuer un nom. Désormais il faudra dire école publique François-Pons. Cette manifestation s’est déroulée en présence de l’ancien maire de Balsac, Daniel Raynal ; de Patrick Gayrard, maire de Druelle- Balsac ; d’Anne Gaben-Toutant, conseillère départementale et des habitants de la commune venus nombreux.

Dans son mot d’accueil, Daniel Raynal, très ému, retraça l’historique de l’école. Elle a accueilli ses premiers élèves à la rentrée 2014, où 90 élèves étaient inscrits, répartis en quatre classes. L’inauguration officielle a eu lieu le 26 janvier 2015.

Ensuite, la plaque apposée à l’entrée de l’établissement scolaire fut dévoilée par la fille de François Pons, Monique. Les personnes présentes furent invitées à se rendre dans une salle de l’école pour écouter les différents discours. Tout d’abord, ce furent les enfants qui retracèrent la vie et le parcours de François Pons.

François Pons était né en février 1935, à La Loubière et est décédé en novembre 2016, à Diégo-Suarez, sur l’île de Madagascar. Il a exercé le métier d’agriculteur où il s’est énormément impliqué dans les instances agricoles départementales. En 1977, il est élu maire de Balsac et il effectuera trois mandats jusqu’en 1995.

François Pons a pris sa retraite en 1998 et est parti, avec sa compagne, habiter sur l’île de Madagascar dans l’océan Indien. Madagascar était un pays pauvre où beaucoup d’enfants n’avaient pas accès à l’éducation. François Pons et sa compagne ont créé une école à Ambiano afin que les enfants puissent être scolarisés. Il a fait également aménager un puits pour permettre aux villageois d’accéder plus facilement à l’eau.

Parrainage avec l’association aveyronnaise Africoeur

Quand l’école d’Ambiano a fermé, ils s’engageront alors dans le parrainage avec l’association aveyronnaise Africoeur.

Le président de cette association, Dédé Laudières prit la parole pour expliquer les actions qu’elle mène. Africoeur existe depuis 1996 avec pour but d’aider les enfants défavorisés dans le monde. Après des actions ponctuelles en Afrique, en Inde, au Kosovo pendant la guerre, l’association a construit un orphelinat à Madagascar. Africoeur parraine chaque enfant de cet établissement à raison de 20 euros par mois. En 2007, Africoeur reconstruit une école à Iarinoro et en assure le fonctionnement grâce à un parrainage collectif qui couvre la moitié des frais scolaires, la moitié des salaires des cantinières et un bol de riz tous les midis à tous les élèves.

Après avoir dit un petit mot pour se réjouir du choix du nom donné à l’école de Balsac, le maire Patrick Gayrard céda le micro à Monique Pons, fille de François, qui ne manqua pas l’occasion de remercier tous les élus, anciens et nouveaux, d’avoir ainsi honoré la mémoire de son papa.

Cette manifestation se termina ensuite par le verre de l’amitié qui fut servi dans une autre salle de cette magnifique école portant désormais le nom d’un homme qui avait su être un pionnier, autant dans sa vie professionnelle que dans sa reconversion à la retraite.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Druelle Balsac

150000 €

Charmante maison d'habitation de type 4 d'environ 100 m2 située dans un [...]

692.42 €

A 3 minutes de Bourran, venez découvrir ce magnifique T4 refait à neuf. Il[...]

199000 €

Maison 6 pièces rénovée avec garage et cave à 5mn de Druelle. La terrasse a[...]

Toutes les annonces immobilières de Druelle Balsac
Réagir