De nombreux projets culturels portés par l’Aspibd

  • Les bénévoles de l’Aspibd expliquent aux visiteursle fonctionnement de la mine.
    Les bénévoles de l’Aspibd expliquent aux visiteursle fonctionnement de la mine.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’actualité s’annonce chargée pour l’Aspibd (Association de sauvegarde du patrimoine industriel du Bassin de Decazeville-Aubin) pour les mois à venir. Les férus du patrimoine travaillent sur le projet d’un spectacle qui sera joué par l’association Ruthènes en scène, courant 2021. Ce groupe peaufine le texte dont l’action reviendra sur la grève des mineurs de 1961-1962. Un grand moment culturel et historique à vivre en plein air.

Exposition in situ

Le musée de l’Aspibd devrait accueillir à nouveau l’exposition estivale d’art contemporain In Situ, en partenariat avec la région Occitanie, l’association Passe-muraille et la communauté des communes. L’artiste pressenti devrait réaliser une vidéo sur notre territoire, à confirmer dans les semaines à venir.

Par ailleurs, le coprésident Michel Herranz travaille en lien avec Véronique Malfettes et le musée de la mine de Cagnac-les-Mines (Tarn) afin d’acquérir 86 photos d’époque de grande qualité montrant des mineurs du Bassin au fond des galeries. Ce type de documents est plutôt rare dans le Bassin. Une exposition suivra cette acquisition, vraisemblablement en mai ou juin.

Pont de Malakoff

En outre, il est question de récupérer, au moulin de Sanhes, deux trois autres pierres du symbolique pont de Malakoff qui assurait le transport du minerai de fer pour les usines du Bassin. Signalons encore que l’Aspibd dispose désormais de sa propre page Facebook pour les mordus des réseaux sociaux. Le bilan de l’année écoulée et l’ensemble des projets pour cette année 2020 seront détaillés lors de l’assemblée générale, fixée au 9 avril.

Étendre les connaissances des professionnels du tourisme

Même l’hiver, les bénévoles de l’Aspibd sont mis à contribution. Trois réunions ont été programmées avec les hôtesses de l’office de tourisme communautaire afin d’étendre leurs connaissances lors des visites guidées en accompagnant les touristes.

La première portait sur les grands personnages de Decazeville et leur lieu de sépulture au cimetière de Miramont ; la deuxième s’est focalisée sur le fonctionnement des hauts-fourneaux avec deux anciens sidérurgistes qui sont venus apporter leur témoignage ; la troisième a été consacrée au rôle des soufflantes dans le processus de fabrication de la fonte et de l’acier.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

101650 €

DECAZEVILLE - Immeuble d'habitation avec 2 appartements duplex de 65 m², pr[...]

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir