Culture et Loisirs

Derrière le hublot, la belle aventure capdenacoise

Abonnés
  • Une joyeuse et grande équipe.
    Une joyeuse et grande équipe. Repro CP / Kristof Guez / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’association de la cité cheminote Derrière le Hublot a su prendre le bon train. Elle se voit aujourd’hui récompensée par l’attribution de l’appellation de Scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire. Une belle reconnaissance pour l’équipe de Fred Sancère.

On a pris pour bonne habitude d’écrire dans ces mêmes colonnes qu’il y a toujours quelque chose à voir derrière le hublot. Et il est vrai qu’il s’en passe des choses, et souvent de bien belles choses, derrière le hublot de l’association capdenacoise. Une remarquable et remarquée aventure à la fois humaine et culturelle, qui vient de trouver une résonance particulière avec l’obtention de l’appellation de Scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire. Une belle reconnaissance pour Derrière le Hublot, que son directeur Fred Sancère apprécie à sa juste valeur.

"Faire ici ce que l’on voyait ailleurs"

Derrière le Hublot, c’est avant tout l’histoire d’une bande de copains, à laquelle Fred a pris part dès le début. "Nous étions branchés théâtre de rue et l’on voulait essayer de faire ici ce que l’on voyait ailleurs, raconte ce fils d’ouvrier de Forest-Liné, aujourd’hui âgé de 42 ans et père de deux ados, Gianni et Firmin. On a organisé notre premier concert en 1995 et l’association a été créée en septembre 1996. " La mayonnaise a rapidement pris sur les bords du Lot et le premier festival estampillé Derrière le Hublot a vu le jour en mai 1997. "J’aime le territoire où je vis et pour nous c’était aussi une occasion de revenir sur nos terres. On se disait pourquoi pas chez nous et on fait ce qu’on veut chez nous. " La suite leur a donné raison.

6 permanents, 6 coprésidents

"Dès le début, nous avons eu le soutien de la mairie, n’oublie pas de rappeler le quadragénaire, comme pour mieux renvoyer l’ascenseur. La scène conventionnée nous permet d’avancer plus tranquillement, de voir un peu plus loin, et c’est bien pour les bénévoles."

Fred Sancère.
Fred Sancère. - Centre Presse - JB

Partie de presque rien ou pas grand-chose, l’association a commencé à se professionnaliser en 2000, sous la municipalité Delhon, avec son premier emploi jeune. Installée dans la bâtisse de l’ancienne bibliothèque, au beau milieu du parc de Capèle, elle compte désormais six permanents : Fred, le directeur, Delphine (secrétariat général), Maëlle (médiation culturelle), Julia (en charge du projet Fenêtres sur paysages, le long des chemins de Saint-Jacques), Simon (chargé de production) et Jeanne (administration, à mi-temps). Intermittent du spectacle, Fabien assure la direction technique. Six permanents donc et six coprésidents (du territoire et de l’extérieur), accompagnés par une centaine de bénévoles (dont un noyau dur de 30 à 40 personnes, avec une solide équipe cuisine) durant le festival (les 30 et 31 mai cette année) et une vingtaine de familles hébergeantes. "Ça c’est vachement positif, apprécie Fred, et c’est aussi le reflet du territoire, avec des anciens, de jeunes retraités, des jeunes, des gens qui viennent de Decazeville, Villefranche mais aussi de plus loin."

"Inventer des choses"

Derrière le Hublot propose chaque année 80 à 90 rendez-vous, dont plus d’une trentaine de spectacles pour le festival de mai. L’association rayonne en Aveyron, dans le Lot, et bien au-delà, à travers l’action Fenêtres sur paysages. "Ce qui fait la particularité de notre association, c’est d’inventer des choses ici et de bouger ailleurs. Toujours avec la même idée d’inviter des artistes dans des endroits où ils ne sont généralement pas. Il faut titiller le territoire, s’ouvrir aux autres. " Une ouverture qui fait assurément la force de Derrière le Hublot. Selon les années, l’association capdenacoise gère un budget de l’ordre de 650 000 € à 800 000 €. Un budget conséquent, subventionné par l’Europe, le ministère de la Culture, la région Occitanie, les départements de l’Aveyron et du Lot, la Ville de Capdenac, la communauté de communes du Grand Figeac et plusieurs communes du secteur. La labellisation Scène conventionnée (pour une période de 4 ans, de 2020 à 2023, renouvelable) arrive, on le comprend, à point nommé. "J’avais arrêté d’y croire, consent Fred Sancère, et quand le ministère nous a proposés, on s’est dit, c’est super ! C’est un peu comme une équipe de rugby qui monte en Top 14. Une forme de reconnaissance de 25 ans de travail. Une reconnaissance aussi pour les élus qui ont cru à nos projets. On consolide notre association et c’est important au moment où il y a des pertes partout, sachant que la culture est souvent le parent pauvre…"

Aventure collective

Été comme hiver, l’association est toujours en mouvement. Depuis 6 ans, en collaboration l’office social et culturel, Derrière le Hublot anime, tout au long de l’année, son École des arts : neuf ateliers de musique, cirque, théâtre, danse, cinéma, pour enfants, ados et adultes. Tout dernièrement, avec le collectif d’artistes du Bal perdu, Derrière le Hublot vient de lancer une action avec 12 ados de 10 à 16 ans, qui débouchera sur un spectacle, au terme de cinq à six semaines de résidence. Bref, derrière le hublot capdenacois, on ne voit pas vraiment le temps passer et les années filer.

Et quand on demande à Fred Sancère de résumer, en quelques mots, cette belle aventure culturelle et humaine au pays du rail, il confie : "C’est une formidable aventure pour continuer à découvrir le territoire et à s’enthousiasmer. J’adore faire des repérages. Dès que tu t’intéresses aux gens, les gens te le renvoient. Et c’est une aventure collective, avec une formidable équipe. C’est un luxe, une part de liberté. Tu le payes, il faut tenir, mais après, tu as beaucoup de satisfactions."

Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Capdenac-Gare

436600 €

A découvrir, ancien moulin à eau du 18 ème siècle situé dans un écrin de ve[...]

209800 €

Capdenac : Ensemble immobilier comprenant : Une grange rénovée de type 2, u[...]

128200 €

Dans un hameau proche de figeac, capdenac et villeneuve, cette maison en pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir