Pôle culturel, subventions, abattoir au menu des élus

Abonnés
  • Le chantier du pôle culturel, qui s’appellera La Parenthèse,  a redémarré.
    Le chantier du pôle culturel, qui s’appellera La Parenthèse, a redémarré.
Publié le , mis à jour

L’ouverture du pôle culturel est retardée de deux ou trois mois (juin 2021).

Dans notre précédente édition nous avions rendu compte de l’hommage rendu à Serge Roques pour son dernier conseil municipal et des deux principaux dossiers de la séance, nous poursuivons aujourd’hui avec les autres sujets abordés.

D’abord, en ouverture de la réunion, Serge Roques a demandé à Jean Pierre Ceccato de faire le point sur l’état d’avancement du chantier du pôle culturel, et pour lequel des inquiétudes étaient apparues ces dernières semaines.

Elles n’ont pas été niées mais une solution a pu être trouvée, évitant un recours à la pose de micropieux qui aurait entraîné une plus value de 400 000 €, et, peut-être, remis en cause le projet. "Actuellement, il n’y a pas de surcoût majeur par rapport à l’estimation", a assuré Jean Pierre Caccato.

Ce surcoût serait de 77 000 €, soit 1,2 % sur 6,70 M€, coût de l’opération.

Par contre la date d’ouverture pourrait être retardée de deux ou trois mois (juin 2021).

Subventions

Le conseil a voté les subventions annuelles attribuées aux associations locales. Il a aussi donné son accord pour des subventions exceptionnelles : 10 000 € à Tout le monde contre le cancer, pour ses 15 ans ; 3 000 € à Vol libre pour "Ballons en bastides 2020" ; 3 000 € à l’Atelier Blanc pour "L’Atelier Blanc en bastide 2020" ; 300 € au club d’escrime pour le challenge Slusarczyk.

Abattoir

Subvention aussi pour la régie des abattoirs. La dernière normalement, car la SEMAV a commencé l’exploitation au 1er mars. Elle a reçu un agrément provisoire pour trois mois, renouvelable une fois. L’agrément définitif, dans six mois donc, est lié à une inspection de la mise aux normes des chaînes ovines et porcines, les travaux étant en cours (la communauté de communes apporte à la commune 350 000 € pour les financer). L’aide exceptionnelle de 120 000 €, votée mercredi soir, doit permettre de solder la période transitoire du passage de relais entre la SEMAV et la régie municipale.

Aire de camping-cars

Le règlement intérieur de l’aire de camping-cars a été adopté. Cette aire comprend 39 emplacements (25 stabilisés et les autres enherbées). Cette aire sera accessible en basse saison via un automate, et en haute saison elle sera intégrée dans la gestion du camping. Elle doit ouvrir le 15 avril prochain.

Acquisition foncière

La commune va acquérir, pour 10 000 €, l’emplacement d’un immeuble qui était en péril et qui a été démoli par son propriétaire, rue Cavilhe (entre la rue du Marteau et la rue Prestat).

Personnel communal

Les deux dernières délibérations de ce conseil municipal portaient sur le personnel communal. Elles ont été retirées au dernier moment. Dans un communiqué, le syndicat FO, majoritaire à la mairie, nous a fait savoir que ses représentants n’avaient pas siégé au comité technique du 3 mars (mardi). Le syndicat déplore une convocation "à la dernière minute" et conteste la méthode pour le recrutement d’un policier municipal. "Est-il bien raisonnable de traiter dans l’urgence la création, et donc le recrutement d’un agent de la police municipale au seuil du changement de municipalité et d’un nouveau responsable de ce service", s’interroge-t-il.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

625 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T1bis de 32 m2[...]

33000 €

Proche du centre-ville, terrain constructible de 1811 m² bien exposée.Belle[...]

109000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir