Au collège Kervallon, la reprise se prépare à petits pas

Abonnés
  • Les élèves de 6e et 5e intégreront le collège public à partir de lundi.
    Les élèves de 6e et 5e intégreront le collège public à partir de lundi.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis le début du confinement, le collège public Kervallon a mis en place une plate-forme d’enseignement numérique à distance qui a permis aux enseignants de communiquer avec les élèves et de déposer des ressources pédagogiques ainsi que des devoirs à faire.

"Ce dispositif a donné globalement satisfaction et il sera maintenu tant qu’il sera nécessaire pour les élèves n’étant pas présents physiquement au collège", indique le principal, Antoine De Zerbi. "La rentrée est prévue la semaine prochaine pour les élèves de 6e et 5e. Elle permettra, dans un premier temps, de faire le bilan du travail réalisé à distance. Ce sera également l’occasion d’organiser une formation aux gestes barrière animée par Cathy Couderc, l’infirmière de l’établissement". La moitié des 6e et 5e ont été invités à rentrer le lundi 18 mai, l’autre moitié le lendemain. Les cours ne seront pas assurés le mercredi matin 20 mai, précédant le long week-end de l’Ascension.

Sur un effectif total de 190 élèves, le volontariat étant de rigueur, il paraît difficile de faire des prévisions fiables quant au nombre d’élèves. Le service de restauration ne fonctionnera pas ; les élèves devront amener leur panier-repas ou rentrer chez eux durant la pause méridienne.

L’ensemble du personnel est mobilisé afin que l’accueil des collégiens se déroule dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Les horaires qui ponctuent habituellement la journée ont été adaptés afin d’éviter les croisements d’élèves et de classes. À partir du lundi 25 mai, la moitié des élèves de 6e et de 5e sera accueillie le lundi et le jeudi, l’autre moitié le mardi et le vendredi. Quant aux élèves de 4e et de 3e, ils devraient être fixés sur leur retour au collège avant la fin du mois de mai, selon les propos du ministre de l’Éducation nationale.

À signaler que durant la période du confinement, le collège a manifesté sa solidarité avec les commerçants du territoire en répondant à la demande d’une mère d’élève, elle-même commerçante, à la recherche d’écrans protecteurs du visage.

Jean-Louis Le Déaut, professeur de technologie, s’est ainsi mobilisé pour fabriquer une trentaine de supports de visière avec les imprimantes 3D dont l’établissement a été doté par le Conseil départemental.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

298 €

LOCATION APPARTEMENT MARCILLAC 30 MN RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Au 1er : séj[...]

457 €

LOCATION APPARTEMENT MARCILLAC SANS FRAIS D AGENCE Entrée, séjour, cuisine,[...]

89000 €

Marcillac centre, appartement T2 de 57m² situé au 2e étage avec ascenseur,[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir