Millau : des compagnies de théâtre à pied d’œuvre malgré le reconfinement

Abonnés
  • Maéva Poudevigne et Élodie Combes se produisent près d’une centaine de fois par an.
    Maéva Poudevigne et Élodie Combes se produisent près d’une centaine de fois par an. A.M
Publié le

Si l’ambiance n’est pas au beau fixe du côté de la culture, ses acteurs ne veulent pas baisser les bras.
 

C’est dans une ancienne laiterie transformée en scène improvisée, à Saint-Georges-de-Luzençon, que les membres de la compagnie de théâtre millavoise Les Boudeuses répètent la générale d’un spectacle sur la sexualité qu’elles interpréteront la semaine prochaine au lycée de Carmaux, l’une de leurs seules représentations de l’année encore maintenue. Alors, même si elles ne pourront se produire que devant une poignée d’adolescents, elles mettent un point d’honneur à assurer le rendez-vous, tout en sachant que l’opération ne sera pas rentable financièrement parlant.

De mars à fin août, la troupe à l’agenda habituellement bien chargé a vu 50 de ses dates disparaître. En novembre, 12 ont connu le même sort, sans parler du mois de décembre.

"On a fait une année quasi blanche, c’est une vraie catastrophe. Ça va qu’on a les reins solides, on survit, mais on ne tiendra pas longtemps à ce rythme. Toutes les compagnies ont pris une claque financièrement, les plus petites sont en train de mourir", prédit Élodie Combes, membre également de la compagnie Les Zélées.

Et si le déconfinement parait pourtant en vue, le mois de janvier réserve déjà son lot d’annulations.

"Au premier déconfinement, la préfecture avait mis le holà et il y avait un flou sur ce qui était autorisé ou pas. Certaines mairies ou festivals n’ont pas voulu tenter le diable et préféré reprogrammer leurs événements plutôt que de s’encombrer avec les normes Covid. Sauf que pour nous, un report compte comme une annulation, il n’y a pas d’argent qui rentre bien que certains spectacles soient subventionnés…"

Une programmation déjà bouclée sur deux ans

Autre effet pervers, tous ces reports s’accumulent et 2021 s’annonce déjà comme un casse-tête pour les programmateurs. "Ces reports vont créer des bouchons et on ne pourra pas être à plusieurs endroits en même temps, sans compter que ça laisse peu de place aux nouvelles créations", ajoute sa partenaire de scène Maéva Poudevigne.

Les nouveaux spectacles, il en est justement question actuellement. "Comme elles ont du temps libre, toutes les compagnies sont en train de créer de leur côté sans savoir si elles pourront produire tout ça. Les théâtres reçoivent de nombreuses propositions et c’est devenu mission impossible de trouver des partenariats culturels en ce moment. Les programmateurs sont pleins ces deux prochaines années, il y a peu de perspectives d’avenir pour les nouveautés."

Et d’évoquer enfin la situation des techniciens, plus difficile encore. "En Aveyron, des boîtes sont en train de couler. Les techniciens sont à l’arrêt. Certains dépriment et réfléchissent déjà à une reconversion."

"C’est un gros débat. La culture continuera quoiqu’il arrive, même si les artistes doivent baisser leurs cachets pour pouvoir jouer. Maintenant, on est obligés d’accepter des conditions de travail avec des contrats où l’on n’est pas remboursé en cas d’annulation. Cet été les compagnies ont joué à des tarifs indécents. On est pied et poing lié. C’est une lutte, on fait de la résistance. On est obligé de parler de l’aspect financier, on fait un métier. On a la chance en France d’avoir le statut d’intermittent, on aimerait que ce soit possible de continuer à vivre de nos spectacles." En ce qui concerne leur résidence du 6 au 9 décembre à la Maison des peuples, rien de moins sûr, "mais on part du principe que ça aura lieu, on reste optimiste. En tout cas, le confinement ne nous interdit pas de répéter."

aurélien marchand
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

650 €

N102- Appartement de type 4 dans une petite copropriété calme comprenant un[...]

40 €

N796 - A louer place de parking rue du Rouergue. Le bien est soumis au sta[...]

370 €

N720 - Appartement meublé situé en centre ville. Cet appartement dispose d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir