Hier, parfois, décriés, aujourd’hui, les chasseurs ont une mission essentielle

  • Les chasseurs étaient au rendez-vous à Saint-Martin.
    Les chasseurs étaient au rendez-vous à Saint-Martin.
Publié le

Les chasseurs souvent critiqués, voire décriés auraient désormais un rôle d’utilité publique. Ils ont donc une mission essentielle. Il est vrai que leur confinement était peu compris, à l’orée des bois aux quatre vents, comme ce mercredi.

Il suffit d’être sur le terrain, même étant peu averti, pour comprendre que la distance sociale est largement respectée pour chacun des chasseurs en poste.

Les dégâts des sangliers, qui eux appréciaient ce confinement, ont interpellé les pouvoirs publics car ce "coûte que coûte" commençait à inquiéter et peser lourd dans la gibecière.

En effet, il faut savoir que les sociétés de chasse participent à hauteur de 30 pour cent sur les dégâts occasionnés par le gros gibier.

Le bon sens l’ayant emporté, les cassagnols, aidés de leurs voisins de Comps, Salmiech, Sainte-Juliette et même du hameau de Labarthe sont au poste quatre jours par semaine.

À ce jour 40 "cochons" sont éloignés des prairies ou cultures. Si les parties de chasse sont maintenues, en revanche, les moments festifs à la cabane sont suspendus.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

55000 €

En recherche d'un investissement locatif ? Home patrimoine immobilier vous [...]

69000 €

Ensemble composé d'une maison de 424 m² à rénover entièrement, mais dont le[...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?