Aveyron : pas de réel enthousiasme chez les commerçants pour une ouverture les dimanches de janvier

Abonnés
  • Comme on pouvait s’y attendre à écouter la grande majorité des commerçants, il n’y avait pas foule dans les rues, dimanche 10 janvier.
    Comme on pouvait s’y attendre à écouter la grande majorité des commerçants, il n’y avait pas foule dans les rues, dimanche 10 janvier. G.R.
Publié le

La préfète de l’Aveyron a décidé d’autoriser l’ensemble des commerces du département de l’Aveyron à employer exceptionnellement des salariés les dimanches de janvier.
 

Selon les services préfectoraux, ce droit d’ouverture dominical exceptionnel est en lien avec les " baisses de chiffre d’affaires consécutives à la période de confinement, faisant suite à une première période d’arrêt d’activité au printemps dernier ".Et la décision a été plutôt bien accueillie chez les professionnels concernés. Mais, parce qu’il y a un "mais", la grande majorité des commerçants...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
François Cayla
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?