Aveyron : deux manuels pour défendre la biodiversité dans les jardins

  • Dave Goulson Dave Goulson
    Dave Goulson Reproduction Centre Presse - Reproduction Centre Presse
Publié le

Deux auteurs, publiés aux éditions Le Rouergue, invitent les lecteurs à porter un autre regard sur les insectes et les petits mammifères qui peuplent les jardins, afin de leur offrir un écrin de protection et les considérer comme des alliés et non des nuisibles.

Les premiers signes du printemps sont là : de minuscules bourgeons verdissent au bout des branches, l’herbe se fait plus dense et prend par endroits des touches de couleurs avec la pousse de fleurs sauvages, le bourdonnement des insectes devient plus présent.

Un moment particulier pour tous les jardiniers qui vont pouvoir redécouvrir leur coin de nature, une véritable arche de biodiversité. Car, au premier abord, le jardin ne constitue pas forcément un écrin de nature où la vie sauvage pourrait s’épanouir. Et pourtant, à y regarder de plus près, la vie foisonne à l’abri d’un bout de pelouse laissé en friche, d’un buisson mal taillé ou encore dans un bout de bois pourri.

Porter un autre regard sur certaines espèces

Le biologiste anglais Dave Goulson, dans son ouvrage Le Jardin jungle, arche de la biodiversité, pose la question : "Et si nos jardins constituaient la dernière arche, celle d’où pourra se reconstruire la vie ?" Car, dans un environnement sérieusement atteint par de multiples pollutions, le jardin de nos maisons peut constituer un espace de survie pour de nombreuses espèces animales : des centaines d’insectes, arachnides, de minuscules mammifères nécessaires à notre propre survie. Dave Goulson propose ainsi aux lecteurs de porter un autre regard sur ces espèces que nous pensons nuisibles mais aussi sur celle que nous ne connaissons peu ou pas : vers de terre, pince-oreilles, bourdons, papillons de nuit…

Le biologiste invite chacun à constituer, à son échelle, un écrin pour protéger ces petits bêtes qui résistent malgré tout.

Se rapprocher des insectes

Dans un autre registre, Arnaud Ville, photographe de formation et émerveillé depuis toujours par la nature, réaffirme dans son ouvrage, Les jardiniers invisibles, "nos jardins deviennent alors des lieux d’accueil où le vivant "sauvage" peut s’établir, faire étape […] Garants des équilibres, ils sont le secret d’un jardin vivant." Justement, ces voyageurs, Arnaud Ville les a captés dans toute leur complexité, et on admire leur ingéniosité, leur beauté. Se rapprocher des insectes, comme le fait l’auteur avec ses images, c’est aussi mieux les appréhender et les connaître.

Les jardiniers invisibles, d’Arnaud Ville, 128 pages, 25 € et Le Jardin jungle, arche de biodiversité, de Dave Goulson, 352 pages, 23 € aux éditions Le Rouergue.
Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

380 €

TYPE 1 BIS EN CENTRE VILLE AU 3 EME ETAGE D'UNE SURFACE DE 35M2, COMPOSE D'[...]

290 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement exposé plein su[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?