Rodelle : le parc de La Gachoune accueille les écoliers castonétois

  • Les élèves en visite à la Gachoune.
    Les élèves en visite à la Gachoune.
Publié le

Le parc de la Gachoune sur la commune de Rodelle géré par la fédération des chasseurs est un jardin pédagogique qui s’ouvre à l’extérieur.

C’est ainsi que l’école Pierre-Puel d’Onet-le-Château est venue à la Gachoune passer une journée avec les techniciens de la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Aveyron. Entre les "Olympiades" de la faune sauvage et le parcours du "traqueur de la biodiversité", les têtes blondes ont pu s’en donner à cœur joie et se dépenser tout en apprenant. Pour les plus petits, la Fédération avait également prévu une visite du jardin pédagogique et aussi une présentation de la ruche et des abeilles par Jean-Noël Imbert qui a passionné les enfants. David Duhautoy de son côté avait préparé un hôtel à insectes avec à charge des enfants de trouver des matériaux pour le remplir. Le défi a été vite relevé et feuilles mortes, bout de bois, pierres, mousse et autres pommes de pin ont très vite pris place dans l’hôtel à insectes qui trônera désormais dans la cour de l’école. Comme le souligne le président de la Fédération, Jean – Pierre Authier : "C’est une profonde satisfaction de voir que ce projet que nous avons initialement porté avec Didier Béteille donne aujourd’hui sa pleine dimension et connaît un niveau de satisfaction qui n’a d’égal que le cœur que mettent les techniciens de la fédération à l’ouvrage. L’école Jean-Boudou à la Gachoune, c’est un véritable succès."

Le président de poursuivre : "Quand nous avons créé le sentier ludo-pédagogique avec l’aide de la région Occitanie et du conseil départemental à la Gachoune, nous savions que nous étions dans le vrai et que nos installations feraient sensation. Nous ne nous sommes pas trompés."

Avec le parc de la Gachoune le champ des possibles s’est considérablement élargi. En effet, entre le parcours "Traqueur de la biodiversité", le parcours "Olympiades", le sentier du paysage et le jardin pédagogique, les écoles n’ont que l’embarras du choix. Et puis, il y a tous les à-côtés, qui plaisent tant et qui font le succès de l’opération avec les nichoirs et les hôtels à insectes que concocte David Duhautoy pour les enfants et aussi la possibilité de faire, de réaliser, de mettre la main à la pâte. Il en sera ainsi jusqu’à la fin de l’année scolaire, les écoles vont se succéder. "On affiche complet !" explique David Duhautoy.

À cet égard, le président de la Fédération lance un appel aux bonnes volontés : "Nous avons dans nos rangs d’excellents connaisseurs de l’environnement, mais aussi des professeurs ou des instituteurs à la retraite et nous avons besoin de leur aide pour venir épauler en binôme les techniciens de la fédération afin de pouvoir continuer à répondre à la demande… Les animateurs motivés sont les bienvenus."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?