SAM : usine en grève à Viviez, colère devant la préfecture de Rodez, circulation bloquée à Bourran

  • Les manifestants ont bloqué la circulation à Bourran.
    Les manifestants ont bloqué la circulation à Bourran. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Depuis ce jeudi 15 avril à 5 heures, l'usine SAM de Viviez est bloquée; les salariés sont en grève. Les pièces ne sont plus produites ni livrées à leur client quasi unique, le groupe Renault.

Les salariés entendent ainsi peser sur Renault et l'Etat afin de tout mettre en œuvre pour rechercher et trouver un repreneur pour SAM, qui ne serait pas forcément un grand groupe comme le demande Renault.

Ils souhaitent ainsi qu'un candidat qui serait intéressé par les données nouvelles (30 millions de chiffre d'affaires + 10 millions supplémentaires octroyés par Renault + 8 millions de chiffre d'affaires sur des petites pièces + 800 000€ d'aides du plan de relance + plusieurs centaines de milliers d'euros de la région + des aides d'Etat à la formation permettant de conserver des salariés dans l'usine sans qu'ils soient à la charge du repreneur), et sur la base de 250 salariés minimum repris, ne soit pas finalement écarté par Renault dont les salariés attendent au contraire que le groupe s'engage sur des volumes de commandes. 

Des containers remplis de pièces produites pour Renault ont été renversés devant l'entrée des bureaux administratifs.
Des containers remplis de pièces produites pour Renault ont été renversés devant l'entrée des bureaux administratifs. DDM

La colère augmente :  ainsi, les salariés ont renversé près des bureaux administratifs du site, plusieurs containers remplis de pièces produites par Renault, mais non livrées depuis le 8 avril. Ces containers bloquent l'accès à l'usine depuis l'avenue Adam-Grange de Viviez.

Ils sont venus envoiture et en bus occuper le terrain à Rodez, devant la préfecture puis à Bourran.
Ils sont venus envoiture et en bus occuper le terrain à Rodez, devant la préfecture puis à Bourran. José A. Torres

Les salariés se sont ensuite rendus ce jeudi 15 avril en bus et en voitures, à la préfecture de Rodez pour une manifestation à 14 h 30, pour obtenir une entrevue avec la préfète Valérie Michel-Moreaux. Des membres du collectif Tous Ensemble pour le Bassin decazevillois vont grossir les rangs des manifestants. Le collectif Tous Ensemble a demandé, via la présidente de région Carole Delga, un rendez-vous au plus haut niveau ministériel.

Devant la préfecture la colère aussi a grondé, avant que les quelque 300 manifestants au bas mot ne se rendent à Bourran, rencontrer l'administrateur de la SAM, puis bloquer la circulation sur le Mail.

 

BHSP - DDM, CP
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

92750 €

Exclusivité HOME PATRIMOINE IMMOBILIER - jolie familiale avec terrain clos [...]

272000 €

BIEN RARE - MAISON 7 PIÈCES AVEC PISCINE À vendre à Viviez (12110) : maison[...]

132000 €

A VENDRE MAISON T6 sur 956 m2 de terrain clos. RDC: séjour/salon (36M2) ave[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?