Aveyron : Paris bientôt à 5 heures de Rodez par le rail ?

Abonnés
  • Rodez et Paris "en train" de se rapprocher ?
    Rodez et Paris "en train" de se rapprocher ?
Publié le

Le projet d’une LGV Toulouse-Bordeaux – Paris mettant la place du Capitole à 3 heures de Paris aura des répercussions pour Rodez.

En 2030, Toulouse pourrait être à trois heures de Paris en train. C’est en tout cas l’espoir que caressent les "Toulousains" après la toute récente lettre du Premier ministre qui promet une première enveloppe de 4,1 milliards pour mettre Toulouse à une heure de Bordeaux en LGV. Et donc à trois heures de Paris. Les travaux débuteraient en 2024.

Cette nouvelle trouve naturellement de l’écho en Aveyron. Rapprocher Toulouse de Paris c’est en effet rapprocher Rodez de Paris. En l’état actuel des choses, avec des horaires coïncidant idéalement, Rodez pourrait donc se retrouver à 5 heures de Paris en train, d’ici une dizaine d’années… D’ici là, les Américains et les Chinois devraient, certes, avoir à nouveau posé le pied sur la lune. Mais à chacun ses objectifs !

Aujourd’hui, pour rallier Rodez à Paris par les rails, il faut compter entre six – sept heures dans les meilleurs des cas et plus de douze heures pour les temps de trajet les plus longs. Rodez est d’ailleurs souvent "raillé" pour le temps qu’il faut mettre dès que l’on veut rejoindre la capitale. C’est dire si proposer 5 heures de trajets entre Rodez et Paris peut paraître complètement fou.

Mais nous sommes là dans le meilleur des mondes. D’une part parce que ce projet d’un "Toulouse-Paris en 3 heures" est une vieille bataille qui a du mal à trouver son épilogue. La prudence reste pour le coup de mise, même si comme cela est précisé par le rédacteur en chef de la Dépêche à Toulouse, "jamais la parole de l’État n’a été aussi précise dans ce dossier ". Puis, la mise en service est prévue, au mieux, pour 2030. C’est loin. De même, depuis Rodez, il faudra une certaine cohérence des horaires pour atteindre ces cinq heures de trajet sans prendre la voiture. Néanmoins, par la route, la gare Matabiau étant à moins de deux heures de Rodez, la tour Eiffel restera à cinq heures de la cathédrale. Aujourd’hui, le TGV Montpellier – Paris, qui propose en moyenne quatre heures de trajet, tient la corde chez les Ruthénois pour ceux qui ne veulent pas rallier "rapidement" Paris par la route ou par les airs. Mais il faut toutefois un peu plus de deux heures depuis Rodez pour se garer sur le parking des gares Saint-Roch ou Sud de France. Laissant donc Paris à plus de six heures.

Quoi qu’il en soit, ce rapprochement de la Ville rose vers la capitale aura un impact inévitable sur le département de l’Aveyron et l’agglomération ruthénoise. À suivre.

Comme le souligne Jacques Montal, le président de l’association de défense de la gare d’Assier et de la promotion du rail, qui se bat notamment pour les usagers du Paris-Rodez, "bien évidemment que l’on peut se réjouir de cette annonce, mais elle ne fait pas tout. Quand on voit la galère que représente le Rodez – Paris, on peut s’interroger sur la cohérence".

Ces 4 milliards débloqués pour un gain d’une heure de trajet au regard de l’investissement que mérite le Rodez-Paris laissent l’association dubitative. "D’autant que, depuis un petit moment, nous alertons élus et responsables de la SNCF sur la nécessité de maintenir le Rodez – Paris de nuit entre mai et juillet, car il doit être supprimé en raison de travaux entre Brive et Limoges. Nous demandons un lien soit vers Bordeaux, soit via Périgueux et Limoges. Nous n’avons eu aucune réponse…"

Pour Jacques Montal, cette LGV entre Toulouse et Bordeaux, si elle demeure quand même une bonne nouvelle, ne peut se faire au détriment des autres lignes du réseau. "Dans le Lot, le Département souhaite transformer la liaison Cahors Capdenac en voie verte… où est la cohérence ?"

Une manière de dire que cette LGV reliant Toulouse à Paris via Bordeaux ne peut véritablement trouver grâce aux yeux de nombreux usagers de l’Occitanie que si elle se fait dans une cohérence du maillage ferroviaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

120000 €

A vendre T4 traversant sur le tour de ville d'une surface habitable de 83m2[...]

150000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK - LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neu[...]

400 €

Cet appartement situé au 3ème étage et au coeur de Bourran vous propose: Un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?