Nauviale : l'Art.gile de Nathalie Nedelec

  • Nathalie Nedelec a créé son nouvel atelierde céramique dans sa maison du hameaude Labro, où elle a trouvé un environnement particulièrement propice à la création.
    Nathalie Nedelec a créé son nouvel atelierde céramique dans sa maison du hameaude Labro, où elle a trouvé un environnement particulièrement propice à la création. Photos J.Born - Joel Born
  • gile de Nathalie Nedelec
    gile de Nathalie Nedelec Photos J.Born
  • gile de Nathalie Nedelec
    gile de Nathalie Nedelec Photos J.Born
  • gile de Nathalie Nedelec
    gile de Nathalie Nedelec Photos J.Born
  • gile de Nathalie Nedelec
    gile de Nathalie Nedelec Photos J.Born
Publié le , mis à jour

Installée en Aveyron avec son mari depuis 2017, Nathalie Nedelec a aménagé son atelier d’Art. gile dans sa maison de Labro, sur les hauteurs de Nauviale, où cette modeleuse d’argile façonne le grès avec passion.

C’était, au début, un passe-temps presque comme les autres. C’est devenu une vraie passion que Nathalie Nedelec assouvit pleinement depuis une dizaine d’années. Installée depuis 2017 en Aveyron, où son mari Marc a décidé de donner une nouvelle suite à sa carrière professionnelle, cette Vauclusienne a commencé à travailler l’argile dans un atelier municipal, en 1993, lors de la naissance de son deuxième garçon. Quelques années plus tard, elle a finalement décidé d’arrêter son métier de gestionnaire dans un établissement scolaire, pour se consacrer entièrement à la sculpture céramique. "J’ai vraiment gagné en qualité de vie", apprécie-t-elle aujourd’hui, même si les temps sont parfois durs pour les artisans d’art. Pendant une dizaine d’années, Nathalie a animé des ateliers pour adultes dans le village de Mornas, tout en perfectionnant sa formation auprès du sculpteur vauclusien Philippe Chazot.

Coup de cœur

Parents de deux grands garçons de 28 et 33 ans, Nathalie et Marc Nedelec, ont élu domicile dans une maison du hameau de Labro, dont le couple a fait l’acquisition, sur les hauteurs de Nauviale. "On ne connaissait pas l’Aveyron. Cela fut un peu la grande aventure mais cela correspondait à nos envies." Le choix fut gagnant. "Nous avons eu un gros coup de cœur pour les gens, leur accueil, et l’environnement, se réjouit Nathalie. Ce fut une bonne surprise sur tous les plans et nous avons vite fait des rencontres, comme avec la potière de Valady. Cela m’a fait un bien fou."

Conseillère municipale

Preuve de cette intégration parfaitement réussie en terre aveyronnaise, Nathalie est conseillère municipale de Nauviale depuis les dernières élections et elle a rejoint l’équipe du comité de pilotage des Nocturnes de Conques, avec le souhait d’intégrer tous les artisans d’art du territoire. Depuis l’an passé, elle présente également ses créations dans la boutique associative Le Bal des créateurs à Rodez et l’été dernier, elle a partagé l’espace Stell Art, à Grand-Vabre, en compagnie de quatre autres artisans d’art : la peintre Martine Boutet, la tapissière sellière Sylvie Nivelle, la créatrice de bijoux Marie-Do Bourdon et son mari, forgeron coutelier, Denis Bourdon.

Grès noir, blanc et roux

Dans son atelier d’Artgile de Labro, Nathalie travaille principalement le grès pour "son aspect un peu rustique." "Je n’émaille pas, je garde la matière brute."

Noir, blanc ou roux, le grès se cuit à haute température, de l’ordre de 1 250 degrés.

"Il faut 12 heures de cuisson minimum et au moins autant, jusqu’à 15 heures même, pour le refroidissement. Le plus délicat est la première partie de la chauffe, jusqu’à 600 degrés", explique la céramiste, qui continue à se former, tout près de là, à la Poterie du Don, haut lieu de la création céramique contemporaine. Au gré de son inspiration, Nathalie réalise des pièces uniques ou de petites séries de céramique décorative.

"Je suis une modeleuse d’argile, même si le terme n’est pas très joli. C’est ce qui me correspond le mieux et, surtout, je me fais plaisir, résume-t-elle. J’aime beaucoup la peinture, la sculpture, des artistes comme Giacometti. Il faut se nourrir des autres pour avoir sa propre créativité."

Un vrai besoin

"Je travaille quasiment tous les jours, c’est vraiment un besoin, travailler la terre, avoir la terre dans les mains, j’ai du mal à décrocher, poursuit Nathalie. Avec cela, je n’ai pas une grosse production, car je prends mon temps."

Le 16 mai prochain, elle participera au premier marché artisanal de Station A, à Rodez. En juillet et août, elle renouvellera l’expérience collective et particulièrement conviviale de Stell’Art, à Grand-Vabre. Rendez-vous est également pris pour des animations démonstrations lors des deux nocturnes estivales de Conques du vendredi 16 juillet et du samedi 21 août.

On l’aura compris, la céramiste qui envisage de reprendre ses ateliers pour adultes dès que la crise sanitaire le permettra, ne manque pas d’idées, ni de projets. L’un de ses souhaits les plus chers serait de pouvoir travailler en collaboration avec d’autres artisans d’art, comme elle a déjà pu le faire avec la potière de Valady, Anne-Laure Berodier. Dans son atelier de Labro, l’Artgile lui va si bien…

Nathalie Nedelec, l’Atelier d’Art. gile, Labro, Nauviale. Tél. 06 03 70 04 05. Mail : nathalie.nedelec10@gmail.com. Sur Instagram : latelierdartgile Sur Facebook : l’Atelier d’Art. gile
Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Nauviale

95940 €

Située à Saint Cyprien, à proximité des commerces, maison en pierre T 2 d'e[...]

89000 €

Emplacement de choix pour cette maison située à flanc de colline entre Nauv[...]

787500 €

Aux portes de Conques : village classé au patrimoine mondial de l'Unesco, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Nauviale
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?