Quilles de huit : sacré duel pour la gloire dimanche 18 juillet à Rodez

  • Les leaders lunellois.
    Les leaders lunellois. Centre Presse - Jean-Louis Bories
  • Le Ruthénois Anthony Carvalheiro.
    Le Ruthénois Anthony Carvalheiro. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Les finales du championnat de l’Aveyron par équipes ont lieu dimanche 18 juillet au Trauc à Rodez pour l’Élite et à Luc pour la Ligue. En Excellence, la catégorie reine, c’est un duel pour le titre qui est attendu.

Jour J. Une semaine après le grand verdict livré chez les jeunes et féminines, ce sont les joueurs d’élite et de Ligue qui ont rendez-vous ce dimanche pour une manche finale du championnat de l’Aveyron par équipes qui promet. De ces jours qui comptent un peu plus que d’autres. Dont on se souvient aussi davantage, pour le meilleur ou pour le pire. Lançant qui plus est, cette fois encore plus à cause d’une saison départementale décalée, les grands rendez-vous de l’été.


Tout en haut de la pyramide, en Excellence, il ne fait guère plus de doute qu’on assistera dimanche au Trauc à un duel pour la gagne. Izard (Luc) et Enjalbert (Magrin), troisièmes ex æquo, paraissant bien trop loin après les cinq manches jouées (la première a été annulée pour cause de restrictions sanitaires et la 7e à cause de la météo), avec 71 quilles de retard sur le leader.


« Ça peut aller vite »

 

« On est trop loin pour aller chercher le titre, donc on va batailler avec Magrin et Sainte-Geneviève pour accrocher le podium », souffle le capitaine lucois Laurent Izard, meilleur joueur aveyronnais lors de la dernière saison, en 2019. Un cador de la discipline qui ne se risque pas au pronostic pour la gagne entre Lunel donc, et son dauphin ruthénois, tenant du titre : « Dur à dire. Les deux ont été très réguliers jusque-là. » Avant d’en concéder un peu plus : « 21 quilles d’écart, ce n’est rien. Il suffit que Rodez attaque fort et que Lunel se mette la pression… Ça peut aller vite, dans les deux sens d’ailleurs.»
Une analyse corroborée par le capitaine ruthénois Yohan Carvalheiro : « 20 quilles, c’est beaucoup et peu à la fois. Ce sera un duel amical, bien sûr. Mais il est clair qu’on va attaquer pied au plancher. Si on peut aller les titiller, voire gagner, on ne va pas se gêner. » «Pour nous, rien n’est joué, dit de son côté Didier Layrac, le chef de file lunellois. C’est comme si, dimanche, on partait à égalité.» Pour autant, il garde confiance, en fin connaisseur de ces parties à pression, et alors même que lui et ses jaune et noir évolueront chez leur adversaire. «Ce n’est pas un handicap, éclaire-t-il sans hésitation. On le connaît presque autant qu’eux ce terrain du Trauc. Sur nos 9 titres de champion de France, on a dû en remporter là-bas 6 ou 7.» Un “match” à domicile qui ne fait pas non plus dire à Carvalheiro que ce sera plus simple. « Disons-le, c’est particulier cette année : il y a les conditions sanitaires et, en plus, avec le report des finales District à ce dimanche, il y aura aussi sûrement moins de public. »


Il n’en reste pas moins que ce premier titre majeur de 2021, marquant l’après saison blanche de 2020, devrait conserver un goût bien singulier et d’autant plus savoureux. De quoi batailler. Et on en salive.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

19400 €

A vendre à Bourran garage individuel fermé d'environ 17m2 dans une résidenc[...]

380 €

A LOUER secteur Moutiers T1 Bis entièrement rénové. Il se compose d'une ent[...]

108000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neuv[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?