Rodez : quand les femmes ont pignon sur rue

  • Ce samedi à Rodez, c’est le centre-ville de Rodez qui avait été choisi pour le premier coup d’éclat du récent Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron.
    Ce samedi à Rodez, c’est le centre-ville de Rodez qui avait été choisi pour le premier coup d’éclat du récent Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron. Repro CPA
  • Ce samedi à Rodez, c’est le centre-ville de Rodez qui avait été choisi pour le premier coup d’éclat du récent Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron.
    Ce samedi à Rodez, c’est le centre-ville de Rodez qui avait été choisi pour le premier coup d’éclat du récent Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron. Repro CPA
Publié le

Le tout jeune Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron a mené une action symbolique ce samedi matin et renommant, temporairement, plusieurs rues aux noms de grandes femmes qui ont marqué l’histoire.

La rue Neuve célébrant l’héroïsme de Rosa Parks, le Carrefour Saint-Etienne rebaptisé «Carrefour de l’égalité femmes-hommes» ou encore la place de la Cité commémorant le militantisme de Gisèle Halimi… Ce samedi à Rodez, c’est le centre-ville de Rodez qui avait été choisi pour le premier coup d’éclat du récent Collectif pour l’égalité femmes-hommes de l’Aveyron.
«L’idée est née d’une légère frustration quant à la faible représentation départementale, le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes», explique Julie, l’une des membres du collectif.
Durant la matinée et comme ils l’avaient promis, les militants ont symboliquement renommé dix rues et places du centre-ville de Rodez aux noms de Marie Curie (prix Nobel de physique en 1903), Suzanne Noël (docteur en médecine et fondatrice des clubs Soroptimist en France), Émilie Arnal (poète et romancière Millavoise), Victorine Malenfant-Brocher (communarde, journaliste et anarchiste) ou encore Gisèle Halimi ou Rosa Parks.

«Faire en sorte que cette journée soit visible»

Cette action, comme celles qui ne manqueront pas d’être programmées à l’avenir, s’inscrit quelques jours avant une date importante, celle de la Journée internationale des filles, lundi 11octobre. «Le but est de faire en sorte que cette journée soit visible, reprend la militante, contre les discriminations et les stéréotypes (racisme, sexisme, homophobie, lesbophobie, transphobie…) et contre toutes les formes de violence qui découlent des rapports de domination».
Le Collectif pour l’égalité femmes-hommes est composé des associations Alertes, Attac, Ligue des droits de l’Homme, Planning familial, NousToutes12 et des syndicats CGT, FSU et Solidaires. À Rodez, on trouve huit noms de femmes parmi les 225 rues, avenues, places ou impasses.

Contact et renseignements sur collectifpouregalitefemhom12@riseup.net
Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

379 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D AGENCE - T1Bis avec très belle vue proche[...]

850 €

Résidence Les Citendines, appartement T4 , en 4 ème étage avec ascenseur, c[...]

1490000 €

A 25 km de Rodez et à 500 mètres à pied d'un pittoresque village médiéval a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?