Viviez : une offre de reprise d’ici le 19 novembre, sinon la fin… de SAM

  • Ghislaine Gistau et Sébastien Lallier, représentants CGT des salariés. 
    Ghislaine Gistau et Sébastien Lallier, représentants CGT des salariés.  D.M.
Publié le

La situation de l’unité industrielle de Viviez n’a sans doute jamais été aussi précaire et inquiétante.

Au sortir de l’audience d’hier matin au tribunal de commerce de Toulouse, c’est le choc : compte tenu de l’absence d’offre de reprise de la fonderie SAM de Viviez, le tribunal de commerce a décidé de donner une ultime chance à une possibilité de reprise. Une nouvelle date butoir a été fixée au 19 novembre prochain.
En cas de dépôt d’offre ou tout au moins d’une lettre d’intention, la période de poursuite d’activité qui avait été décidée jusqu’au 10 décembre prochain pourra alors être renouvelée jusqu’en mars 2022.
Mais si aucune offre de reprise ou de lettre d’intention n’était déposée au 19 novembre, le tribunal de commerce prononcera de facto une liquidation simple de la fonderie viviézoise, premier employeur du Bassin avec 350 salariés.
Une fois le premier choc passé, Ghislaine Gistau et Sébastien Lallier, représentants CGT du personnel de la SAM indiquent : « On ne comprend pas cette date du 19 novembre, trois semaines avant l’échéance du 10 décembre. Car cela prive de 3 semaines de plus pour trouver un repreneur. Cette date ne s’explique que parce que ces 3 semaines correspondent au délai de procédure de liquidation. Maintenant ça suffit ! L’état et Renault s’échangent leurs vérités par courrier et cela ne fait rien avancer ! Nous n’allons pas attendre le 19 novembre pour qu’il y ait des avancées ».
Rappelons que les salariés de SAM organisent une journée usine morte ce mardi 26 octobre, avec occupation de giratoires sur la RD 840 à la Vitarelle à Decazeville et au giratoire de Bel Air sur la RD1 à Lanuéjouls.
« En fonction de ce qui va se passer, il va y avoir d’autres actions avec des durcissements pour que les choses bougent ! ».
Cette nouvelle mobilisation est relayée par le collectif Tous Ensemble qui appelle aussi la population et les élus à y participer massivement, car il y va de l’avenir du Bassin.

Joute verbale à la région

Jeudi après-midi, lors de l’assemblée plénière de la région Occitanie, le conseiller régional decazevillois Bruno Leleu (RN) est intervenu sur SAM : « Nous sommes particulièrement attentifs quand vous faites la promesse d’une politique de réindustrialisation. C’est l’avenir de tout un territoire qui se joue. Il est temps de mettre vos promesses en action ou Viviez sera votre Florange. Est-ce que la Région ira jusqu’à reprendre la SAM, via les fonds d’investissement dont elle est actionnaire principale ou via ses satellites, afin de sauver l’entreprise, son site de production à Viviez et l’emploi des salariés ? »
La présidente Carole Delga lui a répondu : « Les salariés de SAM et la population ne demandent pas que la région soit actionnaire. Ils demandent, parce qu’ils sont réalistes et pas démagogiques, que Renault confirme ses commandes et qu’à partir de cette confirmation de commandes sur plusieurs années, il puisse y avoir une offre de reprise, laquelle est conditionnée à ce qu’il y ait un marché avec Renault. C’est la question cruciale. Bien sûr que la région aidera et si elle doit rentrer dans un capital de société elle le fera : mais la première condition est d’avoir un modèle économique, avec la confirmation de Renault sur le chiffre d’affaires sur plusieurs années.
« Les élus de la majorité dont Stéphane Bérard et Pascal Mazet sont très mobilisés sur ce dossier et sont présents sur le terrain, avec les familles et dans l’ensemble des réunions. Vous voulez stigmatiser, instrumentaliser et menacer comme quoi j’aurais mon Florange ? Vos menaces ne m’impressionnent pas et n’ont aucune valeur. Je suis avec les gens et avec les salariés de SAM. Inspirez-vous plutôt de la dignité des employés de SAM ».

B-H.S-P.
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

98000 €

Viviez : Maison de type 2 en plain-pied de vie avec jardin et cour sur le d[...]

159000 €

Viviez : Ensemble immobilier comprenant : Une maison individuelle de type 4[...]

92750 €

Exclusivité HOME PATRIMOINE IMMOBILIER - jolie familiale avec terrain clos [...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 23/10/2021 à 10:59

Les mêmes qui ont rejeté il y a a quelques mois avec Véhémence l'offre de CIE AUTOMOTIVE implorent dorénavant la sphère publique. Pas sérieux