Une convention signée avec la ligue de l’Enseignement

Abonnés
  • Agathe, Gaspard, Charlotte, Louane, Maxime et Manon avec la lectrice Marie-Noëlle Terris.
    Agathe, Gaspard, Charlotte, Louane, Maxime et Manon avec la lectrice Marie-Noëlle Terris.
Publié le

Huit bénévoles interviennent à 17 h 15 à Luc et à La Primaube.

Lire et faire lire est une association nationale créée en 1999 ayant pour but le développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle en direction des enfants fréquentant les écoles primaires et les structures éducatives et culturelles telles que les centres de loisirs, les crèches ou les bibliothèques. La coordination et l’animation du réseau en Aveyron sont assurées depuis 2001 conjointement par la délégation départementale de la Ligue de l’Enseignement et de l’UDAF.

Depuis mars 2020, la crise sanitaire a frappé de plein fouet cette belle dynamique. Pour cette nouvelle année scolaire, la reprise des lectures est confirmée, moyennant le respect d’un protocole assez strict, dont le port obligatoire du masque par les lecteurs. Aussi, certains bénévoles inquiets n’ont pas souhaité reprendre et de jeunes retraités sont venus rejoindre le groupe. À Luc-la-Primaube, ce sont 8 bénévoles qui interviennent cette année en différents lieux selon le principe de "Lire et faire lire". Ils proposent aux enfants qui le souhaitent, par petits groupes, un temps de plaisir et de découverte autour d’une lecture à voix haute. S’ils ont choisi d’offrir un peu de leur temps libre, c’est pour transmettre aux enfants leur plaisir de la lecture et leur goût des livres. Ainsi, les jeunes enfants scolarisés dans les 4 écoles de la commune peuvent bénéficier de leurs interventions régulières pendant les temps de garderie du soir. Le multiaccueil communal bénéficie également de leurs interventions, ainsi que l’accueil de loisirs du mercredi organisé par la MJC. Les bénévoles bénéficient d’une carte gratuite d’accès à la médiathèque. Les bibliothécaires sont régulièrement sollicitées pour des conseils quant au choix des ouvrages adaptés à la lecture à voix haute et selon l’âge des enfants.

La mise en place de temps de rencontres et de formations pour les lecteurs bénévoles reste une priorité pour la FOL et l’UDAF, qui consacrent chacune sur leur budget propre, 1/4 de temps personnel pédagogique et 1/8e de temps de personnel administratif. La commune de Luc-la-Primaube dont les enfants bénéficient de ce réseau local de bénévoles a signé une convention de partenariat et versé 50 € par bénévole inscrit en année scolaire pleine et résidant sur la commune, soit 400 € à la Ligue de l’Enseignement de l’Aveyron.

Marie-Noëlle Terris, Simone Soulié et Annick Laurens sont les 3 bénévoles qui interviennent à la garderie du soir à Luc.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

460 €

Résidence LE BOSQUET à LA PRIMAUBE appartement de type 2 en rdc + terrasse.[...]

440 €

Dans résidence standing, appartement de type 2, en 2ème étage, comprenant :[...]

359 €

Résidence Le Neptune, au 2eme étage T1Bis, de 34 m2, dans résidence récent[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?