Luc-la-Primaube : communiquer avec bébé en langue des signes

  • Les participantes à la réunion d’information autour de Marie-Claire Wrotny.
    Les participantes à la réunion d’information autour de Marie-Claire Wrotny.
Publié le

Le 1er cours est programmé ce vendredi 3 décembre.

Samedi dernier, la MJC de Luc-la-Primaube proposait une réunion d’information sur l’activité BB signeurs, à l’Espace St-Exupéry, avec Marie-Claire Wrotny, professeur diplômée en langue des signes. L’utilisation de la langue des signes permet aux enfants de disposer rapidement d’un large vocabulaire pour s’exprimer et être mieux compris par leur entourage en attendant que la parole se mette en place. C’est un outil simple et ludique pour communiquer avec son enfant. L’essayer, c’est l’adopter ! Plusieurs parents ont recours aux signes pour communiquer avec bébé. Est-ce une bonne façon d’aider son tout-petit à s’exprimer ?

Le langage des signes pour bébé est un langage de transition qui permet d’utiliser des gestes pour illustrer des mots courants (manger, dormir…). L’utilisation des signes peut être utile pour les parents qui souhaitent faciliter la communication avec leur bébé dès l’âge de 7 mois. Durant cette période, bébé comprend plusieurs mots, mais n’est pas en mesure de les dire, ce qui peut être frustrant. Il est toutefois déjà capable de communiquer à l’aide de gestes. Par exemple, il montre du doigt ou tend les bras. L’apprentissage de nouveaux signes peut donc l’aider à communiquer plus clairement ses besoins. Il est conseillé de lui enseigner d’abord les mots de son quotidien : manger, boire, doudou, caca, encore, lait… Il est important de dire le mot en même temps que l’on fait le signe qu’il représente, car les signes ne doivent pas remplacer la parole.

Utiliser des signes avec bébé peut aussi aider les parents à adopter de bonnes attitudes de communication. Lorsqu’on fait le signe, cela incite en effet à attendre que l’enfant nous regarde pour lui parler, à se mettre à sa hauteur ou encore à parler moins vite… Marie-Claire Wrotny a expliqué aux participantes, Camille, Carole, Carlie, Lucie… que ce concept gagne du terrain. Il n’y a rien de médical et la vie de bébé n’est pas mise en danger.

Ce n’est pas un acharnement éducatif. Au contraire. Les signes vont lui permettre de communiquer sur son quotidien : ses besoins, ses envies et ses émotions… Le 1er cours (13 séances, tous les 15 jours jusqu’au 2 juin) aura lieu ce vendredi 3 décembre. Des cours à thèmes tels que le réveil, la couche, le pot, la tétée, le repas, nounou, crèche, jeux, comptines, chansons… Renseignements et inscriptions au 05 65 42 30 33 ou sur accueil@mjcllp.fr.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?