Zoom sur la qualité et le prix du service public de l’assainissement

  • Les élus participant à la dernière séance publique du conseil municipal.
    Les élus participant à la dernière séance publique du conseil municipal.
Publié le , mis à jour

Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, Guy Catala, a présenté le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d’assainissement collectif et non collectif pour l’année 2020.

Sur le territoire de Rodez Agglomération, le grand cycle de l’eau représente environ 200 millions de M3 issus des précipitations. Après les avoir utilisés, les Grands ruthénois rejettent près de 5 millions de M3 d’eaux usées, qui une fois collectés sont assainis dans les diverses stations d’épuration exploitées.

Pour 55 851 habitants composant le territoire, 22 950 usagers bénéficient de l’assainissement collectif.

À Luc-la-Primaube, 2 823 habitations sont raccordées au réseau d’assainissement collectif. Il s’agit principalement de La Primaube, La Capelle St-Martin, La Boissonnade, Luc, Ruols, La Palmerie, Planèzes, Moussens, La Calmette, Naujac… Les habitations composant certains villages encore non desservis sont généralement dotées d’un assainissement non collectif contrôlé par le SPANC (Service Public de l’Assainissement non Collectif).

Le réseau intercommunal séparatif représente un linéaire de 331,9 km pour les eaux usées et de 298,4 km pour le réseau d’eaux pluviales.

Le réseau unitaire est de l’ordre de 71,2 km.

De façon à conduire un maximum d’effluents vers la station de Bénéchou, plusieurs stations de pompage permettent de franchir les contraintes topographiques. Il existe 28 ouvrages de relevage sur Rodez agglomération, dont 7 sur la commune de Luc-la-Primaube. D’autre part, étant donné les distances et la surface du territoire communal, quatre stations d’épuration sont nécessaires : Planèzes, Montvert, Ruols, La Palmerie (filtre à sable) auxquelles il faut ajouter la station de Moussens, dont la suppression est programmée et qui sera remplacée par un système de pompage.

Concernant les 9 458 tonnes de boues déshydratées et hygiénisées issues des stations d’épuration en 2020, 83 % sont valorisées localement (11 % sur notre commune).

Quant au prix d’assainissement collectif, pour une consommation annuelle d’eau potable de 120 M3, la taxe d’assainissement perçue par Rodez Agglomération est de l’ordre de 242,75 € TTC répartis de la façon suivante : 86,52 € au délégataire, 104,16 € à la collectivité et 30 € comme redevance modernisation réseaux (Agence de l’eau).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?