Basket-ball : Aussi bon qu’inattendu pour l’Elan Aveyron

Abonnés
  • Marine Routhe et les filles de l’Élan ont profité à plein de l’apathie agenaise hier.
    Marine Routhe et les filles de l’Élan ont profité à plein de l’apathie agenaise hier. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le

Face à un gros bras de sa poule de Nationale 3 féminine hier dimanche 30 janvier, l’EAB a fait fort et a acquis un succès bonus dans sa course au maintien.

S’il existait de nombreux doutes quant à l’état de forme de l’équipe aveyronnaise après trois semaines de coupure due au covid, ceux-ci ont été plutôt vite levés en début de rencontre, hier. En revanche, c’est bien l’adversaire du jour, le Pays agenais, qui ne se montrait pas à son avantage, et dans le camp aveyronnais l’on comprenait qu’il y avait quelque chose à faire pour l’EAB. C’est Gamba qui donnait le ton à trois points, bien imitée par la capitaine Hautcolas par deux fois. Une adresse extérieure qui venait compenser les maladresses sous le cercle.

L’EAB empochait le premier quart (18-9), et profitait de l’apathie générale des Agenaises pour faire augmenter l’écart. Tour à tour, Terral, Haucolas et Gamba réussissaient quatre tirs à longue distance. Un cocktail dynamisé par la trépidante Clémence Cabrit qui démontrait comme contre Gimont, tout le bienfait de son retour. Avec une mi-temps sifflée sur le score de 37-17, les locales semblaient hors de danger, si ce n’est par un tableau de fautes lourdement chargé, que le coach Nicolas Flottes allait devoir gérer en seconde période.

Les Lot-et-Garonnaises revenaient du vestiaire avec de bien meilleures intentions caractérisées par une plus importante agressivité défensive. Une pression tout terrain qui perturbait les locales, et il faudra un petit coup de chaud de Terral, qui inscrivait sept points consécutifs, pour stopper les ambitions de remontée agenaise. Le capital de 11 points au bénéfice de l’EAB en début de quatrième, s’avérait suffisant pour gérer, même de façon approximative, jusqu’à la victoire finale (62-54).

Un succès de l’Élan contre les 4es du classement, qui n’était pas vraiment prévu dans la feuille de route vers le maintien, et qui apparaît donc comme un véritable bonus dans cette perspective ; lui qui, 8e, reste à distance (2 points) de la zone rouge.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Mio Baurdien
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?