Rodez : l'architecture du Parvis au service de la mixité sociale à Combarel

Abonnés
  • L'immeuble le Parvis est conçu avec des espaces de vie collectifs.
    L'immeuble le Parvis est conçu avec des espaces de vie collectifs. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

L'immeuble le Parvis a été inauguré, ce mardi,  par les élus et l'OPH Rodez Agglo habitat. Conçu par l'architecte ruthénois Jacques Lacombe, le bâtiment comporte 24 logements et des pièces communes pour une mixité sociale incluant les personnes en situation de handicap. 

Inauguré ce mardi, l'immeuble le Parvis, au sein de l'éco-quartier  "Combarel" réussit la prouesse d'allier les dernières normes environnementales, tout en favorisant la mixité sociale. Le maître d'ouvrage, Rodez Agglo habitat (l'Office public de l'habitat)  a même été au-delà des normes en vigueur pour cette construction innovante. Dans le domaine du chauffage par exemple, l'OPH a utilisé le principe de la géothermie. Ce qui en fait une première à Rodez pour des logements individuels. Des forages sur 200 m de profondeur permettent la récupération de la chaleur naturelle pour le chauffage (y compris celle de l'eau). Résultat, la facture d'énergie est divisée par trois. 

Et cela tombe plutôt bien car l'immeuble le Parvis a une vocation sociale. Le bâtiment -qui compte 24 logements ainsi qu'un toit terrasse et une salle commune- est destiné à des locataires handicapés et à mobilité réduite. Mais pas que.  D'autres profils ont accès au Parvis, ce qui en fait un lieu de mixité inclusive, en plein centre-ville. Pierre Raynal, responsable de l'APF (France Handicap), partenaire de ce projet, n'a pas manqué de souligner cette situation de l'immeuble donnant sur le musée Soulages et le cinéma. Et de relever ainsi que les personnes en situation de handicap ont aussi besoin de culture. 

Le concepteur de ce  projet, c'est l'architecte  ruthénois Jacques Lacombe. Il  a su tirer le meilleur de cet emplacement pour faire de cet immeuble un lieu de vie. Comme à son habitude, il a été directement à l'essentiel, "sans fioriture". 

"Nous sommes normalement payés pour avoir de l'imagination. L'OPH a accepté d'élargir le programme et de ne pas mettre  que l'argent au centre du projet", explique l'architecte. De sa réflexion est donc née l'idée d'un toit terrasse couvert de lames comme si elles s'orientaient selon le soleil. Il a aussi conçu des jardinières individuelles à hauteur d'homme. De quoi planter des essences aromatiques, des fraises et des plants de tomates, sans se fatiguer. Par ailleurs, une grande salle invite à la convivialité. À côté de cela, l'architecte a prévu des espaces plus intimistes. Les chambres, les salles de bains et les lieux de vie sont bien évidemment adaptés à une circulation des personnes en fauteuils roulants.  Certains appartements comportent des installations électriques pouvant évoluer avec certains handicaps et permettre une plus grande autonomie.

Jacques Lacombe et l'OPH ont travaillé étroitement pour cela et  avec l'APF pour faire de cette résidence une expérience de l'habitat inclusif. Pari réussi. L'immeuble terminé depuis novembre 2019 a déjà trouvé ses locataires, visiblement "satisfaits".

Plus de 3 millions pour un immeuble aux dernières normes d'accessibilité

Construit en plein centre-ville, face au parvis du "quadrilatère", le nouvel immeuble de Rodze Agglo Habitat (Office public de l'habitat) a coûté plus de 3M€. Il a été financé par plusieurs collectivités et partenaires. La ville de Rodez a participé à hauteur de 15 500€ (0,5%), Rodez Agglo pour 117 000 € (3.77%), l'Etat pour 61 595 € (1.98%), la Région pour 70 955 € (2,28%), l'Ademe pour 55 928€ (1,8%), la Caisse des dépôts et des consignations pour  2 280 000 (73,4%) et un autofinancement de l'OPH à hauteur de 505 262 € (16,27%). 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

375 €

Une entrée avec placard/penderie, une pièce principale meublé avec un lit [...]

341 €

Sas d'entrée avec placard, une pièce principale avec coin cuisine (frigo, 2[...]

378 €

Sas d'entrée - coin cuisine avec 2 feux gaz, frigo, hotte, placards avec pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?