Festival à Entraygues-sur-Truyère : Grande Confluence acte II, du 7 au 10 juillet

Abonnés
  • Grande Confluence acte II
    Grande Confluence acte II
Publié le

C’est encore une programmation de haute voltige que propose la résidence d’artistes, l’Essieu du Batut, organisatrice du festival "La Grande Confluence" du 7 au 10 juillet. Il faut dire que Christine Morquin baigne depuis quatre décennies dans cette discipline, au gré des rencontres et des coups de cœur avec Emmanuelle Lyon, professeure à l’opéra de Paris. "Garder l’exigence artistique", tel est le leitmotiv en y ajoutant la convivialité pour partager ces envolées hors du temps. Des rencontres auront d’ailleurs lieu avec les artistes pour finir en beauté le 10 juillet.

Le festival débutera par une séance de cinéma avec l’association Cinéma pour Tous pour projeter le magnifique film "En corps" de Cédric Klapisch. "Emmanuelle Lyon a eu Marion Barbeau (l’héroïne du film) comme élève", confie Christine Morquin. Un sacré clin d’œil qui témoigne de la qualité proposée à la confluence d’Entraygues. Le film de Klapisch montre de nombreuses similitudes avec l’Essieu du Batut en filmant une résidence d’artistes à l’image de celle de Murols et en proposant de la restauration écoresponsable et inventive avec la cheffe Elsa Magne de l’Atelier du plateau à Paris, sans doute moins exubérante que Pio Marmaï !

Outre le cinéma, le festival s’ouvre à la danse in situ, accueille "encore" la librairie du Pont Virgule à Espalion, et proposera une exposition de photos de Mathieu Bleton prises notamment lors de la première édition. Histoire de garder le lien. En corps et encore !

Le clou du festival sera sans doute la performance du funambule Maël Commard sur la rivière. Deux compagnies belges, du pays de la Loire, et bien d’autres encore montreront leur talent. "Le cirque porte une démarche de création qui relie à nos vies, notre société. Un circassien est un artiste complet", conclut Christine Morquin.

À noter que le festival profite de la salle multiculturelle et de sa belle hauteur pour délocaliser la compagnie La Volte-cirque qui proposera le spectacle "De bonnes raisons". Et les raisons ne sont que bonnes pour profiter de la qualité des spectacles à la confluence.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
O.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

99000 €

Grand appartement T5 situé au premier étage d'une petite copropriété (faibl[...]

168500 €

Sur les hauteurs d'Entraygues, en position dominante et bénéficiant d'une v[...]

53500 €

Dans le centre d'Entraygues, maison ancienne à rénover. Elle dispose d'un r[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?