Adeba reste vigilante sur la dépollution des sols et Soléna

  • Lors de la manifestation de samedi organisée à Viviez.
    Lors de la manifestation de samedi organisée à Viviez.
Publié le

Une cinquantaine de personnes étaient présentes samedi, place de la Victoire à Viviez, à l’appel de l’association Adeba. Le but était de faire un point sur deux sujets : le projet Solena et la dépollution des jardins de Viviez.

Concernant la dépollution des jardins de Viviez, l’association est toujours en attente d’une réunion publique avant le lancement d’éventuels travaux, réunion promise par la sous-préfecture. L’Adeba reste inquiète sur les retombées importantes de métaux dans l’air ambiant de Viviez, signalées régulièrement par ATMO-Occitanie, notamment de cadmium. Elle attend là aussi des réponses car selon elle, "il ne servirait à rien de dépolluer des sols s’ils devaient être repollués rapidement par des retombées de métaux". Concernant le projet Solena, l’Adeba est revenu sur la délibération du Sydom du 16 décembre dernier et de l’avenant "qui renie la promesse de ne pas débuter les travaux tant que tous les recours soient tous jugés. Dans cet avenant, il ressort également que le Sydom devient garant des crédits contractés par le délégataire de service public (Solena) et qu’en cas d’annulation d’une des décisions nécessaires au projet, ce soit le Sydom, et par voie de conséquence les contribuables aveyronnais, qui auraient à supporter les dépenses engagées prématurément." Enfin, en ce 18 juin, l’ADeba a lancé "un appel à la résistance et à la mobilisation immédiate si par malheur des travaux devaient débuter sur les sites de Dunet, Cérons ou l’Igue du Mas".

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

122000 €

Sur les hauteurs de Decazeville, à 1 minutes du centre-ville, Sélection Hab[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?