L’intercommunalité se projette vers 2032-2042

Abonnés
  • Les thématiques abordées à la salle des deux viaducs.
    Les thématiques abordées à la salle des deux viaducs.
Publié le

Trois ateliers publics sont programmés sur le Pays ségali dans le cadre du Projet politique de territoire autour de différentes thématiques. Des habitants y participent pour échanger ou donner leur avis. La première des soirées était sur Baraqueville (15 juin). La seconde sur Naucelle abordait le paysage, l’environnement, les espaces publics, le patrimoine et le tourisme.

Brice Navereau (Echelles et Territoires), accompagné de Myriam Rachdi (Relief Urbanisme) animaient les débats. Le Directeur des Services du Pays Ségali, M. Lelièvre était présent avec le maire de Cassagnes et celui de Castanet.

En préambule, un rappel sur ce qu’est le pays Ségali a été fait : un territoire de 584 km², 18 000 habitants répartis en 23 communes, une densité de 31 hab./km², un tissu économique qui regroupe 1 439 entreprises. Un diagnostic s’établira à la rentrée. Il fixera ce qu’il sera possible de faire ensemble, comment travailler l’aménagement et la structuration de cet EPCI. S’il y a certes des atouts nombreux, il existe aussi des faiblesses. Environ 40 % de la population habite le nord du Pays Ségali, le nombre de jeune y est important.

La révolution agraire du XIXe siècle en a fait un pays de bocage avec des exploitations relativement petites, un modèle, d’après la salle qu’il est important de préserver. Des espaces sensibles et classés "Natura 2000" y sont répertoriés, un nombre patrimoine y est mis en valeur, un autre plus diffus doit être plus accessible. Les animateurs s’interrogeaient sur quel public touristique capter ? Et comment faire en sorte qu’il soit plus nombreux à sortir de la RN88. Les OT travaillent dans ce sens, avec un logo : "sauvage de caractère" qui veut bien dire que le pays Ségali se mérite. Les atouts sont importants : des gîtes, des campings, un plan d’eau important, des étangs, une faune et une flore dense…

Un ébergement collectif serait nécessaire, le besoin y est, la restauration doit proposer une gamme plus large. Les points seront remontés dans ce diagnostic à venir pour construire le futur canevas. Une 3e et dernière réunion est programmée le mercredi 29 juin, à Tayac (salle des fêtes), à 20 h 30, sur la commune de Centrès.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

329000 €

A deux minutes de la 2x2 voies, au calme sur un parc de 4297m², belle maiso[...]

54000 €

Terrain de 1052 m2 viabilisé et libre de constructeur dans un lotissement. [...]

228000 €

30 minutes d'Albi dans Village tous commerces - Belle maison Bourgeoise à r[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?