Pêche : Pont-de-Salars a ouvert le bal du challenge des carnassiers

  • Le podium du challenge Henri-Hermet.
    Le podium du challenge Henri-Hermet. Repro CPA
Publié le

Sur un lac poissonneux mais réputé difficile, la plupart des concurrents ont su tirer leur épingle du jeu. Cette première manche de la saison était organisée par la fédération de pêche.

Au fil du temps, le succès du challenge Henri-Hermet ne faiblit pas. La liste des inscriptions était complète depuis belle lurette avant que s’élancent, samedi dernier, les 50 équipages. Bénéficiant d’une météo clémente, et d’un niveau d’eau élevé, les spécialistes ont bataillé ferme, au cours de cette confrontation de 12 heures (8 heures samedi et 4 heures dimanche).

À l’issue de la rencontre, Alexis Canitrot et Brice Gazagnol terminaient en haut du podium, totalisant 14 poissons, devant les duos Vigier-Joerg (7) et Lantuech-Solages (6), classés respectivement deuxièmes et troisièmes. Dans le détail, 20 brochets, 24 perches, 17 silures et 24 sandres ont été validés par les commissaires. Sur ce barrage, nettement moins étendu que son voisin Pareloup, mais riche en postes de pêche, rien n’est jamais facile ! Seize équipes ont d’ailleurs fait les frais de ses "caprices", en inscrivant… 0 point.

Stratégie payante

Dimanche, malgré le temps de pêche divisé par deux, 36 poissons ont été capturés contre 49 la veille. Alexis Canitrot, un des locaux de l’étape, a su profiter de ses connaissances et des derniers repérages avant la rencontre. " On a décidé de pêcher pendant une heure le sandre très tôt, puis la perche, la même durée de temps, pour y voir plus clair. En arrivant sur le secteur, on était confiant en voyant un pêcheur qui ne participait pas au challenge, prendre un joli sandre. Pourtant, au bout d’une heure, rien ! Comme convenu, on est passé à la perche, et là, avec des leurres de surface, nos premières zébrées dans l’épuisette. De quoi motiver l’équipe ! Ensuite, changement de zone, et rencontre avec des concurrents qui réussissaient en utilisant des échosondeurs. On prospectait nous aussi, puis bingo, on a capturé un joli sandre de 67 cm, soit 670 points de plus au compteur… Puis pendant 3 heures, c’était la traversée du désert. Heureusement, on a filé vers les bordures en pêche rapide et capturé un brochet et une 5e perche maillée. "

Classés 2e au général samedi, les deux compères reconduisaient la même stratégie dimanche. Contre toute attente un silure de 90 cm se faisait surprendre au petit leurre. En revanche, les perches ne donnaient rien aux leurres de surface. " Pourtant, j’étais certain qu’elles étaient toujours là, comme la veille, insiste Alexis. On a changé de leurre et ça a marché. On a fait enregistrer quatre perches de plus. Puis plus rien. On est reparti en pêche rapide qui nous a rapporté une dernière perche. Et, on a fini avec un brochet, dans la dernière heure. Cette fois, c’était gagné. Notre première place est un vrai bonheur ! "

Les prochaines manches auront lieu à Aiguelèze (septembre), à Casseneuil (octobre) et à Saint-Pardoux en novembre.
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Pont-De-Salars

950 €

Grande maison traditionnelle de caractère, dans un environnement calme et [...]

527000 €

Exclusivite, au coeur du Levezou dans un bourg très attractif avec toutes c[...]

224000 €

En exclusivité, maison en pierre, des années 60, quasiment rénovée, finitio[...]

Toutes les annonces immobilières de Pont-De-Salars
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?