Rodez : le quartier Saint-Eloi crée du tissu social via les jeux

  • Le monde imaginaire des mangas et d’Harry Potter s’est invité à Saint-Éloi pour faire rêver le public.
    Le monde imaginaire des mangas et d’Harry Potter s’est invité à Saint-Éloi pour faire rêver le public. S.O.
  • Les anciennes consoles, dont les Atari, ont fait voyager les enfants dans le temps.
    Les anciennes consoles, dont les Atari, ont fait voyager les enfants dans le temps. S.O.
Publié le

Le centre social et la Maison de quartier Saint-Éloi ont proposé, hier, un après-midi ludique autour du jeu. Une façon originale d’organiser la rentrée des associations présentes sur le quartier.

De nombreuses associations ont répondu, hier, à l’invitation de la Maison de quartier et du centre social Saint-Éloi Ramadier, pour cette deuxième édition dédiée aux jeux.

S’il reste un passe-temps de plaisir, le jeu peut aussi être un vecteur de sociabilisation. Cet aspect a donc servi de support pour présenter les associations du quartier au public.

Que ce soit les jeux classiques comme les briques legos ou les échecs, les escapes games pour se retrouver autour d’une énigme ou encore les jeux vidéo, ils ont servi de lien entre les générations qui se sont retrouvées, durant tout l’après-midi, sur l’esplanade ou à l’intérieur de la grande salle du quartier.

Avec "le Grand jeu", le centre social et la Maison de quartier ont souhaité ainsi s’ouvrir sur le monde culturel des uns et des autres. C’est pourquoi, des jeux du monde (-Afrique, USA, Europe…) ont été présentés pour faire connaître d’autres logiques et approches ludiques.

Parfois, ce sont aussi des étrangers qui ont présenté ces jeux pour faire connaître une association, comme celle du Craisaf (cours de langue française pour les allophones). Et c’est Garnic, l’Arménien, qui a fait jouer aux échecs, pour le bénéfice de cette association.

Le Japon, avec sa culture de mangas et son monde imaginaire a également fasciné les enfants.

Que ce soit les écrans à tube cathodique, les surfaces très peu animées ou des manettes peu ergonomiques, sans parler des jeux d’apparence "simple" (pour notre époque), ce monde de geeks a remporté un vrai succès auprès des jeunes générations et de leurs parents… un brin nostalgiques.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

500000 €

OPPORTUNITE A SAISIR ! Situé sur la commune de Rodez, Bel Air, bâtiment pr[...]

347000 €

MAISON EN PIERRES RENOVEE - AGLO - RODEZ Superbe maison de pierres rénovée [...]

220000 €

Rodez, quartier amphithéâtre, immeuble de 154 m2 composé de 3 studios, un [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?