Judo : le Ruthénois Jordan Malgouyres en quête de succès au championnat de France individuel

  • Jordan Malgouyres représentera le Judo Rodez Aveyron au championnat de France 1D, ce week-end des 18 et 19 novembre à Caen.
    Jordan Malgouyres représentera le Judo Rodez Aveyron au championnat de France 1D, ce week-end des 18 et 19 novembre à Caen. Repro CP
Publié le
Guillaume Verdu

Le pensionnaire du Judo Rodez Aveyron est à Caen ce week-end des 18 et 19 novembre pour disputer le championnat de France individuel Première Division. 

Et si cette année était enfin la bonne ? Qualifié pour la cinquième fois au championnat de France individuel Première Division, le Ruthénois Jordan Malgouyres espère enfin goûter à la victoire, lui qui a systématiquement été éliminé dès son entrée en lice lors de ses précédentes participations. "Lors des premières, j’étais un peu léger au niveau du poids. En 2017, pour ma première à ce niveau, je devais peser 91 ou 92 kilos. C’est seulement depuis deux ou trois ans que j’ai la forme suffisante pour faire quelque chose", avance celui qui concourt dans la catégorie moins de 100 kilos.

"Le podium serait évidemment un rêve, mais j'ai déjà l'espoir de me classer"

Le sociétaire du Judo Rodez Aveyron est le seul représentant d’un club du département (1) lors du championnat individuel qui se tient à Caen, ce week-end des 18 et 19 novembre. Il montera sur les tatamis dimanche, avec l’ambition de franchir le premier tour. "Le podium serait évidemment un rêve, mais j’ai déjà l’espoir de me classer. Finir au niveau de la 5e ou de la 7e place serait déjà pas mal", avance le judoka de 29 ans.

Triple champion d’Occitanie, vainqueur du championnat de France par équipe Deuxième Division avec ses partenaires au printemps, Jordan Malgouyres possède de solides arguments pour atteindre de nouvelles hauteurs, dans une compétition qui constitue l’une de ses échéances prioritaires de la saison.

Mais celui qui exerce la profession de kiné à Toulouse aura fort à faire, puisque certains de ses rivaux se consacrent au judo à plein temps. "Je fais deux ou trois séances par semaine, plus du crossfit et de l’haltérophilie pour travailler le physique. Les pensionnaires de l’Insep s’entraînent peut-être deux fois plus que mois", relève l’Aveyronnais. Mais cela ne l’empêche pas d’afficher des ambitions au moment de retrouver les meilleurs judokas français.

(1) : qualifiée, Gwenaëlle Viard, également licenciée à Rodez, a renoncé à participer, en raison d’une blessure à une épaule.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?