Rugby : en Fédérale 2, Decazeville pour se jauger à Sarlat chez un gros de la poule

Abonnés
  • Le SCD se déplace en Dordogne ce dimanche après-midi.
    Le SCD se déplace en Dordogne ce dimanche après-midi. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le
Philippe Cauffet

Decazeville se déplace ce dimanche 3 décembre après-midi, à 15 h 30, sur la pelouse de Sarlat, dernier champion de France de Fédérale 3 et actuel deuxième de la poule, avec l’ambition d’y faire un résultat, pour le compte de la 9e journée de Fédérale 2.

Déjà que le Sporting a joué plus de matches à l’extérieur qu’à la maison (quatre en sept journées), il entame aujourd’hui une série de deux rencontres hors de ses bases, à Sarlat, puis à Isle. En Dordogne, les Decazevillois vont être confrontés au champion de France en titre de Fédérale 3, qui n’a pas eu grand mal à s’adapter à l’étage supérieur avec son effectif de qualité.

En effet, les Dordognots ont réalisé un début de championnat presque parfait et pointent à la deuxième place de la poule avec un match en moins, comme le SCD (6e). Avec un paquet d’avant, qui a dominé toutes les formations jusqu’à présent, et son centre tongien Hemani Paea (ex de Lyon et d’Oyonnax), élu meilleur joueur de Pro D2 en 2016, c’est un gros morceau que vont affronter les coéquipiers de Loïc Rouquette.

Julian : "Prendre des points"

Pour l’entraîneur, Anthony Julian, cette rencontre équivaut à un véritable test : "C’est sur ce genre de rencontre que l’on peut juger si nous allons jouer le haut du tableau ou un peu plus bas entre la quatrième et sixième place."

Même si elle est loin d’être décisive pour la suite, cette confrontation revêt un caractère important pour le staff decazevillois qui ne cache pas ses ambitions. "Nous avons deux matches à l’extérieur et nous devons prendre des points." Si ce n’est pas à Sarlat aujourd’hui, cela sera peut-être à Isle, la semaine suivante, mais en tout cas le Sporting se doit de rester dans le bon wagon.

La clé du match pourrait être la conquête pour les hommes d’Anthony Julian qui, s’ils excellent dans ce domaine, pourraient contrarier une formation dordognote encore invaincue à domicile et disposant d’un redoutable paquet d’avant, qui fait reculer tout le monde cette saison.

Delclaux en troisième ligne

Côté decazevillois, la formation est encore amputée de quelques joueurs comme l’ouvreur Sergio Kasper (fracture de la cheville), qui reprendra en janvier, Romain Vidal et Maxime Monbroussous, qui viennent, eux, de rentrer dans une phase de reprise, Romain Verdié, parti à VII (lire notre édition d’hier), et Jérôme Accorsi, malade. La seule véritable surprise dans la composition d’équipe est la place de Cédric Delclaux en troisième ligne centre plus habitué à jouer en première ligne. Le retour de longue blessure à l’épaule de Thomas Sigal est également à souligner. Albert Valentin, tout comme Boris Lac sont à la rotation.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?