Rugby : Decazeville l'emporte sur le gong à Sarlat !

Abonnés
  • Le SCD a réalisé le coup parfait, dimanche après-midi.
    Le SCD a réalisé le coup parfait, dimanche après-midi. Centre Presse Aveyron - P. C.
Publié le
À Sarlat, Philippe Cauffet

En l’emportant en toute fin de match à Sarlat (25-26), le Sporting est remonté à la cinquième place à seulement trois points de la tête de la poule !

Decazeville vient de réaliser le coup parfait à Sarlat. Non seulement, il l’a emporté, mais il a surtout envoyé un énorme signal aux autres formations de la poule avec ce deuxième succès à l’extérieur, après Saint-Yrieix. Une victoire, qui intervient une veille de Sainte-Barbe, en hommage au passé de cette terre minière, lors de laquelle les Decazevillois sont allés véritablement au charbon, en s’imposant sur le fil à la 81e minute de jeu.

"Ce n’est pas grave si tu ne la passes pas, on a le bonus"

Mené jusque-là 25-19, le Sporting va dominer la fin de rencontre et ne plus quitter le camp sarladais. Les arrêts de jeu sont entamés et le talonneur Bastien Pons se couche dans l’en-but, poussé par son pack, son banc de touche et les nombreux supporters sur le bord de la touche. Mais la messe n’est pas encore dite et le buteur Jonathan Monbroussous le sait (25-24). Il reste une transformation à passer pour l’emporter. Tee en main, pour l’apporter à son buteur, l’entraîneur Tim Bowker raconte : "Je veux éviter de lui rajouter de la pression et je lui dis "Ce n’est pas grave si tu ne la passes pas, on a le point de bonus." Mais dans ma tête, je pense "Passe là, Jo s’il te plaît !"." Et Monbroussous, en bon élève, s’exécute. Le ballon monte parfaitement, les drapeaux se lèvent. L’arbitre siffle la fin du match. Decazeville s’est imposé au terme d’un combat très rude, dans la règle, mais d’une grosse intensité. Il en a fallu du caractère au XV aveyronnais reçu sur un terrain d’entraînement de la plaine des sports de Sarlat.

Oui, du caractère, du mental, car ce match si fou dans les dernières minutes n’a pas aussi bien débuté qu’il s’est achevé pour les visiteurs. Même amputé de plusieurs joueurs sur blessures pour certains et d’autres partis jouer le Dubaï Seven, comme l’ailier decazevillois Romain Verdié, cette formation de Sarlat dispose d’un effectif pléthorique et de qualité, qui a longtemps posé des problèmes au Sporting. Capable de mettre le feu à tout moment, elle aura dominé la première période, butant certes sur une bonne défense bleue et blanche, mais profitant également de ses largesses pour inscrire notamment deux essais sur des erreurs decazevilloises, facilement évitables. Avec dix points d’écart à la pause, malgré un magnifique essai de Joran Vidal en bout de ligne, le Sporting ne s’est finalement pas désuni. Dans un coin de leur tête, les coéquipiers de Loïc Rouquette sentaient bien que la rencontre pouvait basculer sur un rien. Mais les dix points se transforment rapidement en quinze longueurs d’écart… Sauf que quelques minutes plus tard, l’ancien Ruthénois, désormais en Dordogne, Nomani Tonga, déjà averti, se voyait sanctionner d’un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion. Une aubaine, certes, mais encore fallait-il mettre le nez et se retrouver sur ses bases. Sarlat qui avait la réputation de posséder un cinq de devant presque hors norme, va subir. En conquête, mais aussi en mêlée fermée, le Sporting a survolé la rencontre alors que les centres Antoine Pisano et Romain Barascud n’ont pas fléchi sur les coups d’accélérations de l’ancien pro Hemani Paea et de Tristan Le Goff. La suite, c’est seize points au pied de Jonathan Monbroussous, dont ceux qui donnent la victoire à son équipe.

Un résultat qui place le Sporting à la cinquième place de la poule, avec un match en retard contre 4 Cantons (le 14 avril prochain). Et lui permet d’aborder son prochain match à Isle d’une tout autre manière.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?