Remarques obscènes, plaintes, réactions : l'acteur Gérard Depardieu fustigé dans "Complément d'enquête"

  • L'acteur de 74 ans a été lourdement fustigé dans l'émission "Complément d'enquête", jeudi 7 décembre 2023. L'acteur de 74 ans a été lourdement fustigé dans l'émission "Complément d'enquête", jeudi 7 décembre 2023.
    L'acteur de 74 ans a été lourdement fustigé dans l'émission "Complément d'enquête", jeudi 7 décembre 2023. Wikimedia Commons
Publié le

L'acteur de 74 ans était le fil rouge de l'émission "Complément d'enquête", diffusée sur France 2, jeudi 7 décembre 2023. Un numéro qui a fustigé le comportement de Gérard Depardieu.

Assurément, ce "Complément d'enquête" diffusé le jeudi 7 décembre 2023 fera encore couler beaucoup d'encre. Le programme de France 2 pointe lourdement du doigt le comportement de Gérard Depardieu.

Retour en 2018 

Comme l'a révélé l'émission dans sa bande-annonce, elle a récupéré des images "jamais dévoilées" de l'acteur de 74 ans, lors d'un voyage que celui-ci a effectué en Corée du Nord, en 2018. L'écrivain et ancien chroniqueur de l'émission "On n'est pas couché", Yann Moix, avait tourné des images que les journalistes de "Complément d'enquêtes" se sont procurées. Et le titre donné au programme est explicite : "Gérard Depardieu : la chute de l'ogre". 

Des remarques obscènes

La légende du cinéma français est ainsi filmée en train de tenir des propos obscènes. Face à une femme ne comprenant pas le Français, Gérard Depardieu lui déclare : "tu vas prendre une belle douche, tu vas penser à moi", tout en accompagnant ses propos avec des mimiques.

Une scène encore plus frappante se déroule dans un haras. Alors qu'une fillette d'une dizaine d'années se trouve sur un cheval, l'acteur assène : "si jamais il galope, elle jouit. C'est bien ma fifille, continue !". Un peu plus tard, au moment de se peser, le comédien commente le résultat. Avec une remarque, de nouveau, très déplacée : "124 chérie. Attends, et là je suis pas en érection. En érection, 126".

Comme le souligne la voix off du reportage, "son interprète est coincée, obligée de subir la blague graveleuse". Au moment où une structure en bois lui est présentée, Gérard Depardieu enchaîne, encore : "j'ai une poutre dans le caleçon !". 

“J’ai une poutre dans le caleçon !”

\ud83d\udd34 #ComplementDenquete a récupéré des images jamais dévoilées de Gérard Depardieu lors d’un voyage en Corée du Nord en 2018.

L'acteur a multiplié les commentaires obscènes à l’encontre des femmes qu’il croise.

\u25b6\ufe0f Ce soir à 23h sur France 2 pic.twitter.com/dtOrb2AHF3

— Complément d'enquête (@Cdenquete) December 7, 2023

Tout en rigolant

Très fréquemment, ces remarques sexistes sont accompagnées de rires du comédien. Qui n'affiche absolument aucune limite. "Vas-y, prends la photo, pendant que je touche le cul. Sa petite moule qui doit être bien, bien touffue, bien poilue. Elle sent déjà la jument", déclare-t-il encore, près d'une femme.

Plaintes, vives réactions...

Des séquences qui ont provoqué de très vives réactions. En marge de ce "Complément d'enquête", Hélène Darras, qui avait tourné en compagnie de l'acteur dans "Disco", en 2007, a porté plainte en septembre dernier contre l'homme de 74 ans. Nos confrères de Franceinfo le révélaient le 6 décembre. 

Dans l'émission diffusée hier soir, la plaignante racontait une séquence vécue avec Gérard Depardieu. "Il me dit carrément : est-ce que tu veux monter dans ma loge ?'. Je lui dis non, mais ça ne change rien au fait qu'entre les prises, il va continuer à me peloter. Je suis pétrifiée.Toujours sur Franceinfo, le réalisateur Fabien Onteniente a affirmé qu'il ne tournera plus avec l'acteur. "Ce n'est pas dans mes valeurs, ce n'est pas dans mes valeurs, ce n'est pas possible de fermer les yeux sur ce genre de comportements inadmissibles."

Sur les réseaux également, les réactions ont fusé. Le journaliste Mohamed Bouhasfi, passé par RMC, a tweeté : "À vomir. La gerbe. La honte. Même pas de mots suffisant en fait ! Une belle leçon contre le mépris de ceux qui balancent à longueur de journée 'on ne peut plus rien dire'."

À vomir. La gerbe. La honte. Même pas de mots suffisant en fait !
Une belle leçon contre le mépris de ceux qui balancent à longueur de journée « on ne peut plus rien dire ». https://t.co/5oDDdoCLiJ

— Mohamed Bouhafsi (@mohamedbouhafsi) December 7, 2023

"Si jamais vous aviez encore des doutes sur ce prédateur. Gros porc", s'exclame, de son côté, le réalisateur Charles Villa.

« Si jamais elle galope, elle jouit. » dit Depardieu, en regardant une fille d’une dizaine d’années

Si jamais vous aviez encore des doutes sur ce prédateur

Gros porcpic.twitter.com/D6F06ymHLT

— Charles Villa (@charlesvillaa) December 7, 2023

D'autres, au contraire, n'accablent pas l'acteur. C'est notamment le cas de Jean-Louis Livi, producteur et agent historique de Gérard Depardieu. "Je le connais. Il n'est ni un violeur, ni un prédateur. C'est faux. C'est un monstre, oui, mais c'est aussi un monstre sacré. C'est un monument."

\ud83d\udde3\ufe0f “Je trouve qu’il est con. Il se comporte comme pour amuser la galerie.(...) Ce n’est pas ça, Depardieu !”

\ud83d\udd34 Jean-Louis Livi, producteur et agent historique de Gérard Depardieu réagit aux images de l’acteur en voyage en Corée, sur le plateau de #ComplementDenquete pic.twitter.com/Rp29du1dFi

— Complément d'enquête (@Cdenquete) December 7, 2023

Déjà mis en examen

Pour rappel, Gérard Depardieu a déjà été mis en examen en 2020 pour viols et agression sexuelles. Et ce, suite à la plainte de Charlotte Arnould. "Il m'a souillée en 2018 et d'une certaine façon, il continue de le faire par les mots", dénonçait-elle dans une interview à Elle, après une lettre ouverte de l'acteur.  

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
RienCompris Il y a 2 mois Le 09/12/2023 à 09:40

Venant de cet individu on n'est pas étonné.

Gilou12740 Il y a 2 mois Le 08/12/2023 à 18:04

C'était une autre époque, les plus de 60 ans on va tous finir en taule pour agression sexuelle

Regente Il y a 2 mois Le 09/12/2023 à 01:19

Ah bon , 2018 c'était une autre époque ? Il va quand même falloir essayer de trouver un argument un peu plus solide pour prétendre défendre le comportement totalement répugnant de ce personnage pathétique Et peut être commencer par regarder le documentaire ? Mais si c'est déjà fait , alors on ne peut plus rien pour vous .