Jean-Claude Luche

Jean-François Galliard, candidat désigné pour succéder à Jean-Claude Luche

  • Jean-François Galliard, en compagnie de Jean-Claude Luche, à la sortie du vote de la majorité, ce mardi matin à Rodez.
    Jean-François Galliard, en compagnie de Jean-Claude Luche, à la sortie du vote de la majorité, ce mardi matin à Rodez. José A. Torres / Centre Presse Aveyron / José A. Torres / Centre Presse Aveyron
  • Jean-François Galliard, à la sortie du vote de la majorité, ce mardi matin à Rodez.
    Jean-François Galliard, à la sortie du vote de la majorité, ce mardi matin à Rodez. José A. Torres / Centre Presse Aveyron / José A. Torres / Centre Presse Aveyron
Publié le / Modifié le S'abonner

Jean-François Galliard, actuel adjoint à la culture, est le candidat désigné par la majorité départementale pour succéder à Jean-Claude  Luche, à la présidence du conseil départemental. Il a été élu ce matin à l'occasion d'une primaire à laquelle participaient les trente élus de de la majorité départementale au conseil départemental. Jean-François Galliard a été élu au troisième tour du scrutin, avec 16 voix contre 14 pour Jean-Claude Anglars.

Sadoul et Saules s'étaient retirés

Ce matin, chacun des  cinq candidats (Jean-François Galliard, Jean-Claude Anglars, Jean-Philippe Sadoul, Bernard Saules et Vincent Alazard) a eu un quart d'heure pour présenter son projet aux élus avant qu'il ne soit procédé au vote. A ce moment-là, Jean-Philippe Sadoul et Bernard Saules ont annoncé leur retrait, a expliqué Jean-Claude Luche lors d'une conférence de presse organisée à la suite du scrutin.

A ce jour, un autre candidat s'est déclaré pour la présidence du conseil départemental. Il s'agit de la conseillère départementale Anne Blanc, avec l'étiquette PRG. L'élection définitive sera organisée suite à la date effective du départ de Jean-Claude Luche, "entre janvier et mai", a-t-il précisé. Pour rappel, dans le cadre de la loi sur le non cumul des mandats effective dès 2017, Jean-Claude Luche s'est vu obligé de choisir entre ses deux mandats, à savoir la présidence du conseil départemental de l'Aveyron et son siège de sénateur, qu'il a décidé de conserver.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir