Ce week-end, Estaing devient la divine capitale des vins pétillants !

  • La confrérie de la Dive Bouteille sera de la fête !
    La confrérie de la Dive Bouteille sera de la fête !
Publié le , mis à jour

Estaing a ses coteaux avec ses vins dont le pétillant dénommé « Fest’aing » qui n’en finit plus de ravir les papilles. Catherine Jouvin-Sénéjean a eu la bonne idée de lancer l’an dernier le Salon des vins pétillants. Histoire d’en assurer la promotion tout en passant un agréable moment. À la vue du succès de la première édition, cette manifestation épicurienne revient sous les coteaux Estagnols les 3 et 4 juin prochain.

Des stands de dégustation et des animations à profusion seront installés samedi de 10 h à 20h pour savourer les bulles sous toutes ses saveurs. Et cette année vient se greffer un concours artistique pour mettre en lumière (tel est le thème) le vin et les vignes. Peintres, sculpteurs, photographes ont rendez-vous pour sublimer cet élixir comme l’a fait par le passé Baudelaire. De la poésie donc qui rimera avec gastronomie. En effet, autre nouveauté, une soirée de gala sur le thème « est proposée samedi soir dans la salle multiculturelle du Nayrac pour un accord parfait entre les mets et spectacle à la clef. À noter, en préam...bule (!), vendredi 2 juin, au soir, un spectacle son et lumière sur le pont d’Estaing.

Conférences et dégustations

Au cours de ce long et bon week-end festif en perspective, si le temps n’arrose pas comme s’arrosent les coupes à vins pétillants (!), des conférences auront lieu et la confrérie de l’Ordre de la Dive bouteille de Gaillac sera présente le dimanche pour introniser des personnalités comme la pétillante Régine Caralp du gourmet Méjane à Espalion, Véronique Bras, épouse de Sébastien à la tête de la table aux trois étoiles (forcément pétillant donc !) du Suquet à Laguiole et évidemment Frédéric Maurel, président des vignerons d’Olt. Laissons à Henri Plageoles, à la tête de confrérie Gaillacoise le mot (divin) de la fin : « On ne boit pas un vin qui pétille. On l’administre tel une panacée universelle qui peut, à tous les maux, physiques ou moraux, apporter un soulagement bienfaiteur. Un vin qui pétille ne se boit pas, il s’apprécie, il se déguste, on en retire la substantifique moelle qui est le ciment fondateur de la convivialité. Plus que tout autre un vin qui pétille est de la joie, du soleil en bouteille. Plus que tout autre un vin qui pétille est indispensable pour satisfaire aux devoirs de l’hospitalité ». Amis poètes et avis aux épicuriens !

Au programme

La deuxième édition du Salon des vins pétillants se déroulera les samedi 3 et dimanche 4 juin.

Samedi 3 juin : 11 heures, inauguration ; 15 heures, conférence ; 15 h 30-16heures, les artistes à l’honneur et remise des prix Le Muselet d’Or par un jury composé de trois spécialistes qui aiguiseront leur regard ; nocturne jusqu’à 20 heures ; 21heures soirée de gala « Saveurs à l’italienne & caprices de diva ».

Dimanche 4 juin : 9 h 30, petit-déjeuner avec la presse le Fest’aing - croissant ; 15heures, conférence ; 15 h 30-16 h 30, confrérie l’Ordre de la Dive Bouteille avec intronisation de trois personnalités, le président des Vignerons d’Olt Estaing puis honneur aux dames avec Véronique Bras qui viendra avec Sébastien Bras (Maison Bras Le Suquet) et Régine Caralp, propriétaire du restaurant incontournable à Espalion Le Méjane.

Le prix de l’entrée reste modique 5 € + une flûte de dégustation offerte et 8 € pour les deux jours de salon.

Contact au 06 03 01 04 00.

Centre Presse / Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Estaing

126000 €

Maison de village en pierre, située à ESTAING d'une superficie d'environ 10[...]

189000 €

Le long des chemins de ST Jacques,  Maison bourgeoise trés cossue de la fin[...]

191700 €

Pavillon des années 80 construit sur une parcelle de 1300m2. La maison se [...]

Toutes les annonces immobilières de Estaing
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?